LES INCROYANTS

Publié le par N.L. Taram

LP64 logoUne fois n’est pas coutume : les médias qui, par conformisme, font une abondante publicité aux religieux de tout poil, donnent parfois, et comme en aparté, la parole à un incroyant. D’une manière très inhabituelle, Le Monde du 9 août 1996 a publié le texte ci-dessous (qui fut lu à la tribune lors du congrès national de la Libre Pensée à Artigues, près de Bordeaux).

http://www.librepensee64.ouvaton.org/index.htm

 

De l’éminente dignité des incroyants

 

     On voudrait protester ici contre les outrages que subissent quotidiennement athées, agnostiques, incroyants, sceptiques, indifférents, détachés et autres mécréants : alors que, d’après les sondages, ceux-ci représentent aujourd’hui la majorité des Français, les dérapages se multiplient, y compris (et c’est le plus inquiétant) chez certains hauts fonctionnaires (le préfet du Var) et sur des médias de service public. On ne dira jamais assez qu’une des ambitions de la loi de 1905 était de conférer aux incroyants la même respectabilité légale qu’aux croyants : près d’un siècle plus tard, nous sommes loin du compte.

     On souffre d’avoir à rappeler :

     1) Que ni l’existence du Dieu des catholiques ni celle de Satan ne sont prouvées. Ni la mort horrible des moines de Tibéhirine, ni les profanations de cimetières ne prouvent quoi que ce soit, sinon que la route sera longue qui mènera à une humanité vraiment humaine.

     Les actes dits de satanisme, au demeurant infiniment déplorables, ne fondent pas en raison l’action des exorcistes, qu’un journaliste de France-Inter, notoirement connu pour ses sympathies intégristes, s’est empressé d’aller interviewer. Le même journaliste a cru bon de nous asséner que les cas de réelle possession étaient infiniment rares, beaucoup plus rares qu’on ne le disait, mais qu’enfin ils étaient prouvés : on attend toujours sa démonstration.

     2) Qu’agir comme ce journaliste, mais aussi comme Mgr Lustiger, éteignant et allumant des cierges à l’heure du journal télévisé, s’appelle tout bonnement instrumentaliser l’actualité à des fins de propagande.

     3) Que les catholiques français, clercs et laïcs confondus, n’ont aucune supériorité morale prouvée sur le reste de la société française et qu’ils n’ont le monopole ni de la bonté, ni de la charité, ni de la spiritualité, ni de la vérité. Que le pape vilipende régulièrement “la lèpre de l’indifférentisme” ne signifie nullement que les indifférents soient des lépreux. Il existe même de grands moralistes agnostiques, et il serait bon qu’un journalisme moins paresseux se souciât parfois de leur donner la parole.

     4) Qu’un prince de l’Église peut être Athéisme1contredit sur un plateau de télévision quand il s’autorise le mensonge ou l’à-peu-près. Il est absolument scandaleux que les contre-vérités éhontées de Mgr Lustiger sur les Lumières (“les Lumières mènent à Auschwitz”) n’aient jamais suscité, du côté de ses interviewers, les réponses cinglantes qu’elles appelaient.

     5) Que, sur d’aussi importantes questions que les droits des femmes et des homosexuels, le discours catholique est aujourd’hui un véritable verrou, qu’il importe de faire sauter sans ménagement aucun.

     Il est du reste tout à fait choquant que, dans des émissions organisées autour de la Gay Pride, des tenants de l’homophobie chrétienne aient pu s’exprimer. A quand des antisémites dans une émission sur le judaïsme ?

     6) Que la très imprudente commémoration du baptême de Clovis est, qu’on le veuille ou non, une offense faite à tous les non-catholiques, et à tous les partisans de la laïcité : non, le pays de Voltaire et de Michelet, de Victor Hugo et de Clémenceau, de Jaurès et de Léon Blum n’est pas tenu par les promesses de ce baptême ! A ce titre, une gigantesque manifestation, dirigée tout autant contre la commémoration elle-même que contre les actes, les silences et les mensonges de Jean-Paul II, est absolument indispensable.

Pierre Albertini, professeur d’histoire

----------O----------

Lire aussi :

 

La connaissance face à l'obscurantisme

 

Ku Klux KlanNotre capacité à appréhender le monde passe par un outil indispensable, la connaissance.

Sans elle, nous serions cloisonner, enfermer dans un univers sans aspérité, manichéen et qui partage uniquement une même vision du monde.  

 Ainsi, nous serions enfermés dans des classes et des groupes bien définis, ne supportant pas de partager notre monde avec d'autres qui sont tellement loin de nos valeurs.

Le manque de connaissance, engendre l'incapacité à comprendre l'autre, l'intolérance.

Après tout, notre voisin est différent, pourquoi prendrions-nous le temps de le comprendre ?

L'autre est ainsi méprisé, caricaturé et fini par devenir une marionnette qu'on agite pour créer la peur, engendrer la xénophobie et en faire l'arbre qui cache la forêt ou plutôt la cause de tous les maux.

La suite sur >>>>

http://lemondeiramieuxdemain.over-blog.com/article-la-connaissance-face-a-l-obscurantisme-67978741.html

Publié dans LIBRE PENSÉE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

SAINT ETIENNE Claude 31/05/2011 09:38



L'horoscope est plus une affaire de femme et de croyance en l'existance de quelque chose venant semble t-il du ciel, une affaire de personne en déshérence qui se pose des questions existentielles
sans pouvoir y apporter de réponse. Une sorte de religion en quelques sorte qui vaut bien  d'autres, celle-ci bien sur, étant plus absurde car elle se base sur la position des planètes et
l'angle formé à un unstant "t" (celui de la naissance) pour après, faire une observation sur les siècles antérieurs, du vécu de personnes étant nées dans la même quadrature des planètes en ce
même instant. Or on sait qu'à aucun moment dans l'histoire cosmique, ces angles et ces distances n'ont eu lieu. Mais la superstition ne relève t'elle pas elle aussi de ce mécanisme intérieur pas
facile à dompter?



christian Penilla y Perella 30/05/2011 20:59



Taram


Ma réflexion sera courte.


 


Comment tous ceux qui se disent "athés" peuvent pour la majorité se précipiter sur l'horoscope tous les matins. Cela me laisse perplexe.



N.L. Taram 30/05/2011 21:56



Bonjour Christian,


Il faudrait poser la question à tes amis "athés" pour savoir pourquoi ils croient à l'horoscope.



SAINT ETIENNE Claude 30/05/2011 09:52



Une confirmation de tes précédents topics sur le sujet. Je pense qu'il s'agit des Tchèques, ce qui m'étonne un peu mais pourquoi pas.



N.L. Taram 30/05/2011 11:03



Bonjour Claude,


C'était mon message du dimanche, soit la musique, soit la poèsie... et surtout la religion, mon ennemie préférée !


Correction "Tchèque" effectuée, merci...