Les oubliés de la République

Publié le par N.L. Taram

MURU 72-78616

APPEL D'UN VETERAN

DES ESSAIS NUCLEAIRES FRANCAIS

 

13 février1960 : début des essais nucléaires dans le Sahara

13 février 2010 : anniversaire!

Depuis 50 ans, rien n'a changé!...

 

Je m'adresse à tous les vétérans, à leurs familles et à toutes les personnes ayant été accidentellement victimes de pathologies radio induites.

Je leur demande d'agir en masse, en utilisant en guise de bulletin de vote, un rectangle noir de la taille d'une carte de visite; lors de toutes les prochaines élections citoyennes.

Cela durera tant que l'état français, n'aura pas mis en place un suivi médical efficace pour toutes les personnes concernées. Et tant que ces personnes n'auront pas reçu d'indemnisation décente en compensation des préjudices subits.

Ce rectangle noir a été choisi, en mémoire des personnes disparues suite aux essais nucléaires français, ainsi qu'à toutes les victimes du nucléaire civil et militaire.

Aujourd'hui le lobby du nucléaire français a pris une telle ampleur qu'un simple citoyen ne peut plus se faire entendre devant les tribunaux pour que justice lui soit rendue.

Le dernier texte de loi qui a été voté pour la reconnaissance des vétérans des essais nucléaires, est tellement restrictif qu'il ne concernera que très peu de personnes.

Les pathologies prises en compte sont inférieures à 20. Toutes les autres pathologies cardio-vasculaires, osseuses, ophtalmologiques, et bien d'autres qui sont pourtant reconnues par la communauté scientifique internationale, n'apparaissent pas dans cette loi.

Aucune action de prévention ni aucune structure médicale sérieuse n'ont été mises à la disposition des personnes irradiées et de leurs descendants.

Une fois de plus l'état français ignore ceux qui l'ont servi, et se rend coupable de non assistance à personnes en danger.

Les vétérans des essais nucléaires de France, de Polynésie, d'Algérie, ne demandent pas de médailles... mais que des monuments aux morts, des stèles du souvenir soient érigés à la mémoire de toutes ces personnes décédées au service de la France.

Ce privilège est accordé pour des accidents aériens ou autres.

La cause de tous ces disparus ne mériterait-elle pas la reconnaissance de leur nation?

Doit-on en conclure que l'état français et le lobby du nucléaire préfèrent que leurs victimes restent ignorées?

 

FRANCIS PAILLER

Publié dans Histoire, Armes nucléaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Francis Pailler 16/03/2010 11:49


Je remercie toutes celles et ceux qui ne baissent pas les bras davant le lobby du nucléaire sous toutes ses formes.
Chaque personne irradiée militaire ou civile, est concernée par nos revendications. Aucun de nous ne restera sur le bord du chemin.
Je n'appartiens à aucune association, ni aucun parti politique. Je souhaite, en tant que simple citoyen faire savoir qu'il existe des solutions médicales et financières. 
Agissons en restant solidaires.
Petit à petit le rectangle noir fait son chemin; il commence et finira par sucsiter une prise de conscience politique à notre égard.
"Où il y a une volonté, il y a un chemin" 

Francis Pailler


N.L. Taram 16/03/2010 20:11


Bonjour Francis,
Merci de ta visite sur mon modeste blog, félicitations pour ton action.
Saches que nous sommes avec toi....


SAINT ETIENNE Claude 15/03/2010 09:53



Francis est un vétéran qui a à cœur de mettre sur pied des soins appropriés à tous ceux qui ont été touchés par cette cochonnerie du
nucléaire, vétérans et civils réunis. Exposés malgré eux. Son combat est connu jusqu'au Japon ou il y a fait la une des journaux Nippons.
Taram, je te mets, ce qui pourrait être une réponse mais que j'ai diffusé le 6 Mars dernier pour des élections devant avoir lieu au pied de ma porte, d'ou son caractère métropolitain, intéressera
moins nos amis Polynésiens, sauf si certaines similitudes.....


 


 


L'abstention?     Non pas ça, il y a mieux à faire et certainement plus utile tout en restant bon citoyen.

 


Dans une véritable démocratie le vote est important, car ce faisant le
peuple délègue à sa place des personnes sérieuses et compétentes qui doivent par leur dynamisme et les actions menées prendre et faire aboutir des décisions qui reflètent 
les souhaits de la composante majoritaire les ayant portée à ce poste. En un mot, la volonté du peuple est respectée.


 


Chemin faisant nous nous sommes dévoyés nous même de l'idée originale, pourtant évidente et utile. Maintenant nous élisons des
bonimenteurs asservis par toutes sortes d'amis affairistes ou arrivistes. Des hommes sans scrupules s'empressent, une fois élus, de faire tout et son contraire mais surtout de ne pas
respecter les aspirations du collectif qui les a portés à cette place.


J'en ai marre d'entendre que le nuage de TCHERNOBYL s'est arrêté sur le RHIN. J'en ai marre que les entreprises soient exsangues alors
que les profits distribués aux actionnaires n'ont jamais égalés ce niveau. J'en ai marre que des employés soient rejetés de leur lieu de travail alors que le PDG engrange des bénéfices dont il
ne saura même pas quoi faire. j'en ai marre du copinage des artistes ou sportifs aux poches pleines et revers de veston garni de notre légion d'honneur, qui sans arrêt nous donnent des
conseils. J'en ai marre que l'on donne en notre nom des sous aux banquiers parce qu'ils ont perdu à la roulette russe, un jeu qu'ils ont eux même installé pour faire des
supers profits (pour eux bien sûr, pas pour nous). J'en ai marre que l'on ne donne pas repas et gîtes aux nécessiteux. J'en ai marre que certains fonctionnaires payés 45 000€ par
mois pour faire des rapports ne les ont toujours pas rendus au bout de 8 ans.  


 


Ici, chaque lecteur de cette missive pourra se remémorer son "j'en ai marre" personnel car faute de temps je me suis arrêté à ce
seul petit aperçu..........


 


Je ne désire pas que certains se créent leur "petit" confort sur le dos de nos enfants, de notre santé et de celle des générations
futures, et tout cela avec mon aval.


 


Je souhaite tout simplement que ces hommes nous respectent.


 


Exemple le nucléaire, technologie pointue, qui est un secteur on ne peut plus sérieux. Une fois sur place, tout en
négligeant la sécurité,  ces élus se dépêchent de faire entrer les copains dans le cercle des heureux bénéficiaires. Tous les jours des fuites d'uranium, des centrales qui n'arrivent pas à repartir, la moitié immobilisée pour défaut (à cause de cela, on achète du courant à
l'étranger, plutôt que de le leur vendre). Une autre fois, on laisse partir du plutonium dans la rivière qui aussitôt gagne la méditerranée ou les estivants pataugent allègrement dedans, et
cela, sous le couvert des autorités de surveillance avec la connivence des médias qui laissent filer la classification de ces accidents de classe 4 ou 5 en incident de classe 2 voire
1. Une autre fois, on découvre par mégarde 90 kg d'uranium oubliés dans un coin et de plus, non répertoriés?.... Depuis la dernière décennie, chaque jour amène son (petit) lot de malveillances,
ce serait une grande farce ubuesque si le sujet n'était pas aussi réel et sérieux. Et tout cela parce que des ponctions sont faites  pour garnir les profits exorbitants de quelques
actionnaires, et ce, au détriment de la sécurité seule garante dans ce domaine d'une toute relative bonne marche. 


Exemple à Morainvilliers, contre l'aval des associations de défense, la centrale est passée dans les mains du ministère de la
défense pour des tirs militaires "dits" froids (dans le dos) les élus locaux (justement ceux pour lesquels nous nous apprêtons à voter) disent ne pas être au courant et nient
l'évidence alors que la chose a été publiée dans le journal officiel?    Sont-ils aussi bêtes qu'ils veulent bien le faire croire, ou se réservent ils, en bons
politiciens, le droit de tirer quelque avantage et de dire plus tard on ne savait pas?  Mais ce faisant, en rendant ce genre de service à leurs complices, ils prennent leurs électeurs
pour des C...


 


Vous avez compris que mon "j'en ai marre" à moi est le nucléaire, j'en ai marre d'avoir été envoyé mineur, sans explications, sans mon
aval et sans avoir signé un quelconque document sur un site de tirs nucléaire. J'en ai marre d'y avoir laissé une partie de ma santé. J'en ai marre d'avoir transmis ces saletés de particules
mutantes à ma descendance née avec des malformations. J'en ai marre que les politiques fassent l'autruche sur le sujet, sur nous vétérans mais aussi sur les populations locales. J'en ai marre
qu'il n'y ai aucune reconnaissance de notre statut de vétéran dans ces trois pages et 8 articles, d'une loi aussi décevante que méprisante à notre égard, qui ne reconnait aucune pathologie
autre que les mortelles, et encore, cancers avancés et sélectionnés à l'avance en fonction de la gestion comptable. J'en ai marre que ce ministre "dits" de la défense, décide
seul d'évincer ceux qui par le passé ont bu ou fumé car ce sont bien ses services qui distribuaient allègrement le tabac et le quart de rouge aux troupes. J'en ai marre d'avoir
peut-être reçu la mort à retardement. J'en ai marre du manque de reconnaissance de cet après...


 


Vous avez compris j'en ai marre d'en avoir marre, si vous êtes dans mon cas, vous aussi "Faites comme moi"


 


Prenez votre destin en main et ce
jour là, mettons chacun de notre côté un rectangle noir dans l'enveloppe.


 


Quand le premier il y a quelques années l'a fait, ces donneurs de leçons ont ri de l'étroitesse d'esprit de ce dernier. depuis ce
temps, à chaque élections le nombre de rectangles noirs à augmenté, ils en rient, mais jaune et crient à l'imposture. Mais si 1,2,3
voire 5 % de votants change ses habitudes, c'est à dire nous, et c'est nous qui rirons d'eux. Je peux vous garantir que ce sera là une victoire pour la démocratie. Car eux verrons
ainsi des voix, sensées être amies, partir au panier. Ainsi ils devront revenir à la modestie et composer avec nous. De plus ce rectangle




christian Penilla y Perella 14/03/2010 22:53


Francis Pailler , bonjour
    Que rajouter de plus à ce texte , tout y est dit et bien dit ............................à part que limiter aux vétérants est un peu restrictif . De nombreuses personnes peuvent
avoir été indirectement contaminées comme mes ouvriers et moi même lors d'une erreur d'aiguillage de matétiel fortement contaminé par du coriail au cours d'un tir aérien .