LES PAUVRES ET LES PRIVILEGIES

Publié le par N.L. Taram

La misère à Tahiti

 

TNS-SOFRES : 27,6% de la population des Îles-du-vent dispose d’un revenu inférieur au seuil de pauvreté monétaire relatif, estimé à 48.692 fcfp (408€)  par mois et par unité de consommation.

 

ISPF : En 2007, 12.668 chômeurs soit 11,7% de la population active. Il n’y a pas de caisse de chômage en Polynésie, c’est donc gens sans ressources.

 

ISPF : Recensement 2007, environ 7.000 personnes vivent dans un habitat précaire.

 

Les mendiants

 

----------o----------

 

Le billet du PKO de la cathédrale (14 mars 2010)

HUMEURS

……………….

Un appel à là Grève ! Oui ! A la grève de nos avantages acquis, de nos droits afin de rétablir les droits fondamentaux de ceux qui en sont réduit à l’aumône de ce qui leur revient de droit, de ce qu'ils ne devraient pas avoir à demander : un toit, un repas, un travail. Une grève aussi violente que celles que nous avons cornu par le passé... non pas pour barrer des routes, pour rassembler des foules... mais une grève «personnelle» ou je refuse d'obtenir tel ou tel avantage ; une grève des congés administratifs que je refuse de prendre, une grève des voyages gratuits comme employé de tel ou tel compagnie, une grève du «13 mois» que je refuse de toucher...

----------o----------

 

Et pendant ce temps, une bande de privilégiés se font une petite guéguerre à coup de communiqués et de pétitions pour la copie illicite de quelques phrases imbuvables entre deux écrivaillons…  qui d’ailleurs, n’intéressent personnes.

 

« J'ai cherché la solitude pour ne plus tenir compagnie aux faux intellectuels qui se prennent pour les gardiens du savoir absolu » (Khalil Gibran – Orages)

Publié dans Société

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Christian Penilla y Perella 28/01/2011 02:18



Taram et Saint Etienne Claude


 


Cela serait plus intelligent  et ne coûterait rien de leur envoyer les témoins de Jéhova ou les pentecotistes par exemple.


Cela ferait de dociles petits moutons;



SAINT ETIENNE Claude 27/01/2011 18:53



Bonjours à tous amis Polynésiens. Je ne sais si cette "nouvelle" à sa place ici parmi un sujet aussi grave que la survie, mais elle ressemble un peu, toutefois dans un autre domaine. Jugez vous
même.


  La télé en  prison coûtera moins cher en 2011. 
Bonne nouvelle  pour les détenus: à partir du 1er janvier prochain, ceux qui souhaitent louer un téléviseur paieront 18 euros par
mois, contre 36 auparavant.
 Cette baisse de 50 % fait suite aux critiques de la Cour des Comptes du
Commissariat aux Droits de l'Homme du Conseil de l'Europe.  

  Merci Monsieur Alvaro Gil Roblès, commissaire aux droits de l'homme
!   
 
A l'hôpital c'est 3 euros par jour soit 90 euros par
mois. 
  Donc, en  France, il vaut mieux être malhonnête, faire le con, brûler des bagnoles, trafiquer la came et aller en
prison, plutôt que de tomber malade ou d'avoir un accident du travail et se retrouver à l'hôpital.



N.L. Taram 27/01/2011 19:56



Bonjour Claude,


ça alors ! c'est scandaleux, imposer la télévision de merde aux prisonniers. C'est une double peine.....


Hum ! je fais de l'humour grinçant.



N.L. Taram 27/01/2011 11:03



Claude et ceux qui ne connaissent pas les spécificités polynésiennes,


Le RSPF, c'est le régime de solidarité, ceux qui n'ont pas d'emploi (pas de caisse de chômage) donc qui se nourrissent grâce aux allocations familiales et aux petits vols et sont soignés par le
RSPF. Mais ils auront une aide pour acquérir la télé TNT...


150.000 fcfp c'est le smig (1.257€), le loyer d'une maison très ordinaire dans un quartier populaire, de 2 à 3 chambres. Mais ils auront la télé TNT.


IGNOBLE !!!



SAINT ETIENNE Claude 27/01/2011 10:17



Il n'ont plus de pain?


Qu'ils mangent des brioches...


Lamentable cette régression. Vous n'êtes pas les seuls. Chez nous aussi pendant que quarante familles détiennent Argent et pouvoir que quelques flatteurs organisent les dépenses, au bas de
l'échelle de plus en plus de gens se retrouvent au seuil de pauvreté. Même des ouvriers vivent dans leur voiture tellement les salaires des non qualifiés rejoignent ce seuil et ici les logements
sont à un prix si exorbitant que peu de personnes ont les moyens sans aides de pouvoir se loger. Je ne sais ou on va...



N.L. Taram 27/01/2011 10:51



Bonjour Claude,


Ce soir je suis allé manger aux roulottes, histoire de discuter avec mes amis.


Tout le monde est catastrophé, la situation est déplorable....


Quant à la justice, c'est la HONTE  de la France !!! Les élus viennent à la télé raconter inconsciemment leurs turpitudes et il n'y a aucune suite.



Christian Penilla y Perella 27/01/2011 05:17



Taram


 


Tu as raison, sacrilège ! ! !



Christian Penilla y Perella 27/01/2011 01:11



Taram


 


Cet aide c'est pour dépenser moins et en suite plus grâce à la publicité. A défaut de se rendre compte qu'ils sont les cocus du système.


Je me répète pour voir si j'ai moi même bien compris C'est tellement immoral.


On les fait dépenser moins pour en suite les faire  dépenser plus.


C'est astucieux ! ! !



N.L. Taram 27/01/2011 04:35



Christian,


je pense que c'est plutôt pour leur bourrer le crâne avant de les plumer. On gave bien les oies avant de les tuer....


En plus, nous n'allons tout de même pas aller manifester dans la rue pendant la transmission d'une télénovela (ou d'un match de foot) ?



N.L. Taram 26/01/2011 21:40



Bonjour à tous,


Ce matin j'ai été interpellé par un titre des Nouvelles :


Les premières aides financières en mars


Les personnes inscrites au RSPF, celles gagnant moins de 150 000 Fcfp par mois...


 


Déception après avoir lu : c'est une aide financière pour l'acquisition de la télévision TNT.... Pour ceux qui ont du mal à nourrir leur famille, cela s'appelle la "nourriture intellectuelle".
Sacré TevaRo, il devrait sortir un peu de sa résidence !



Christian Penilla y Perella 26/01/2011 20:08



Taram


 


Actuellement c'est toutes les semaines et même des fois plusieurs fois par semaine que j'ai la visite de familles de Faa'a qui cherchent du travail et qui ne peuvent plus payer leurs
crédits au magasin, qui ne peuvent plus faire face aux moindres dépenses n'ayant plus de travail. Heureux ceux qui vivent dans leur propre fare (?) et n'ont pas de loyer à payer.


Cela c'est accéléré depuis mi deux mille dix.



N.L. Taram 26/01/2011 21:29



Pour le nombre de chômeurs, là encore, c'est d'après le recensement de 2007. Etant donné qu'il n'existe pas de caisse de chômage, je ne vois pas comment, ils ont pu trouver ce chiffre, d'autant
qu'il y avait en 2007, 84.250 inactifs (retraités, étudiants, femme ou homme au foyer) ; les enfants de -15 ans ne sont pas inclus dans le chiffre des inactifs... ni les ministres  !!



Christian Penilla y Perella 26/01/2011 19:56



Taram


 


ISPF


Environ 7 000 personnes vivent  dans un habitat précaire.


C'est plustot 7 000 familles , il y a erreur.



N.L. Taram 26/01/2011 21:20



Bonjour Christian,


d'après le recensement de 2007, il y aurait 1709 habitats précaires en Polynésie, mais le texte ne donne pas d'explication sur le terme "habitat précaire". Pour le nombre de personne, c'est moi
qui ai fait un calcul selon le nombre de personnes par foyer (1, 2, 3,... 10 et plus ?), donc très approximatif. Le recensement donne aussi 178 habitations mobiles pour 374 personnes et... 9
logements "sans abri" pour70 personnes ?????