MIEUX VAUT EN RIRE

Publié le par N.L. Taram

Environ 3 500 nantis réunis place Tarahoi ce mardi 19 avril à 9h

 

JUSQU'~1La mobilisation lancée par l'intersyndicale salariés/patrons mobilise ce matin un très grand nombre de manifestants issus de différents milieux. Les patrons du BTP, de l'hôtellerie, de PME-PMI, mais aussi des commerçants et des salariés qui ont bien voulu suivre les consignes de leur patron.

 

La meilleure, ils ont des propositions mais ils ne veulent pas le dire !!! :

Tahitipresse: Vous avez des propositions concrètes à proposer au gouvernement?

Luc Tapeta-Servonnat: "Tout à fait. Cela fait des années que nous travaillons. Je ne vais pas vous les dévoiler maintenant, on va leur dire nous ce que nous attendons. On va surtout écouter ce qu'ils ont aussi. De dire ce que l'on attend alors qu'ils n'ont peut-être rien à proposer ça serait dramatique".

 

 

Mieux vaut en rire…

Fernand RAYNAUD

Publié dans Humour

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

petites gens 22/04/2011 18:15



Ia orana


 


tt le monde


 


instruction ... l'autre manière de se conformer (volontairement?) aux règles étrangères imposées


 


bon sens ou quelque chose comme un sens ou une orientation d'une action ou d'un acte dictée par l'expérience
issue (voire léguée) d'une précédente confrontation  au quotidien avec l'ensemble des paramêtres élémentaires et exceptionnelles de son
propre environnement. Du coup sorti de son contexte ce n'est plus du bon sens d'avant mais un autre qui s'adapte à la situation du moment.


 


Dualité des choses. Il me semble que toute chose est neutre et le bon sens est toujours là. Mais, pour décider
quelle impulsion, quelle orientation donner aux choses c'est l'instruction qui rentre dans la danse. Le bon sens à court terme dit aita pea pea et le bon sens à long terme dis, tu fais une
connerie ou vice versa. Mais tout étant relatif donc ce que chacun affirme est forcement la vérité et en même temps forcement une belle connerie ... suivant les circonstances.


 


Qui c'est qui s'arrache les cheveux et qui se mange la queue?


Pas gentil le monsieur d'en haut qui sais tout. il m'énerve


 


Mauruuru


te aroha ia rahi


petites gens


parahi ana'e




p { margin-bottom: 0.21cm; }


N.L. Taram 22/04/2011 20:19



Ia orana Petites gens,


Etant nul en philo (à part Pierre Dac ), ça me dépasse.


Je préfère en revenir aux chiffres...



christian Penilla y Perella 22/04/2011 04:41



Taram


 


J'ai été sur le lien . Mon intervention de ce jour sur le lien se résume en de nombreuses questions peu réjouissantes.



N.L. Taram 22/04/2011 05:45



Christian,


à partir de l'épisode 1, tu peus cliquer sur le lien "suivant" en bas du texte pour lire les suivants (avec parfois un autre texte intercalé).



penilla y perella 21/04/2011 21:31



Taram


 


Hier je discutais avec des amis et nous sommes arrivé au constat qu'autre fois dans notre pays, la Polynésie, on avait le bon sens et trés peu d'instruction et que aujourd'hui on a perdu
le bon sens et que l'intruction si elle a progressé est trés loin d'être suffisante, notre monde étant devenu extrèmement complexe.


Au cours de mes déplacements professionnels dans les îles et les atolls j'avais constaté que plus l'homme est prés de la nature et des éléments sans avoir les moyens de tricher plus il
est sage et a du bon sens. C'est indéniable.


 


En plus actuellement les hommes sont noyés d'informations donc ils "surfent ou zappent" et ne retiennent plus grand chose, n'analysent plus rien ou n'approfondissent plus
rien.


On sait que trop d'informations tuent l'information , c'est si évident. 



N.L. Taram 21/04/2011 21:57



Christian,


C'est ce qu'on appelle "l'abrutissement des masses". Pour ceux qui auraient loupé ce texte, je vous conseille "De la servitude moderne" de Jean-François Brient ; je l'ai publié en 7 article de
juillet à aout 2010, voici le lien du premier :


http://tehoanotenunaa.over-blog.com/article-servitude-moderne-1-54668243.html



christian Penilla y Perella 21/04/2011 20:35



Taram


 


J'ai préféré écouter Fernand Rénaud, cela fait du bien au foi;



N.L. Taram 21/04/2011 21:05



Bonjour Christian,


J'ai publié Fernand Renaud pour cette raison. En fait ma compagne me réclamait du Fernand Renaud depuis quelques temps, elle n'avait pas oublié son passage à Tahiti... c'était l'occasion !



petites gens 20/04/2011 20:50



Ia orana


 


oe taram tane


 


Ben voilà, 15 milliards dans la poche. Qu'ils se dépêchent de les récupérer, s'ils savaient, ils ne se
contenteraient pas que de ça. Toi qui en rêvait depuis des lustres, je crois bien que tu vas assister à l'effondrement du système capitaliste qui régit ce monde, je lui donne pas 2 ans, allez
gentil 3 ans. Ça ne va pas être une partie de plaisir, personne ne sera oublié. La Grêce donne en ce moment même le coup d'envoi du domino infernal, on ne poura même pas se
planquer.


 


Il va falloir mettre en place autre chose avant que le gros de la déferlante ne se mette en branle si on ne veut
pas se faire ratatiner. Au cas ou, vous fileriez un coup de main au IMTN?


Aucune envie d'en rire finalement.


 


Mauruuru


Te aroha ia rahi


Petites gens


parahi ana'e




p { margin-bottom: 0.21cm; }


Don Quichotte 20/04/2011 06:37



Bravo Tony Géros,


Bien parlé ! Les patrons/manifestants auront un observatoire du BTP, un guichet unique, un comité de
suivi, la relance du comité de plan de relance (?)… et ils sont repartis con tents.


Comme l’a écrit Maiarii, c’est un NON EVENEMENT.



N.L. Taram 20/04/2011 06:40



Don Quijote,


ça créera quelques emplois... à nos frais, bien sur.



Maiarii 20/04/2011 01:28



Taram,


J’aurais participé à cette manifestation si j’avais vu dans cette foule plusieurs milliers de demandeurs d’emploi, des SDF, des habitants de
logement précaire, des gens dont on a coupé l’électricité pour non règlement de facture, ceux à qui on a saisi la voiture pour retard dans le paiement des traites, ceux qui font les poubelles
pour se nourrir, etc…


Mais je n’ai vu que des gens qui ont tout : belle maison, propriétéS, voitureS, voyages, vacances à l’étranger, enfants étudiants dans
les meilleures universités,…  Je ne parle pas des salariés présents à la manifestation : les moutons ne sont pas responsables des âneries de
leurs bergers.


Encore un NON EVENEMENT !