MOUTONS DE PANURGE

Publié le par N.L. Taram

Après trois semaines de communiqués électoraux et de professions de foi, un peu de littérature pour relever le niveau....

  

Francois RabelaisRabelais, Pantagruel: Le Quart Livre, chapitre VIII.

 

Les moutons de Panurge

 

Soudain, je ne sais comment cela se produisit, je n’eus pas le loisir de le considérer, Panurge, sans dire autre chose, jette en pleine mer son mouton criant et bêlant. Tous les autres moutons criant et bêlant sur le même ton commencèrent à se jeter et à sauter dans la mer tous à la file. Le premier à sauter derrière son compagnon était dans la foule (1). Il n’était pas possible de les en empêcher. Vous savez en effet que c’est le naturel du mouton, de toujours suivre le premier, où qu’il aille. De plus Aristote (2) dit au livre IX de l’Histoire des Animaux que c’est le plus sot et le plus inepte (3) animal du monde.

 

Le marchand, tout effrayé de voir devant ses yeux périr et se noyer ses moutons, s’efforçait de les en empêcher et de les retenir de toutes ses forces. Mais c’était en vain. Ils sautaient tous à la suite dans la mer, et y périssaient. Finalement il en prit un grand et fort par la toison sur le pont du bateau, s’imaginant ainsi le retenir, et sauver le reste en conséquence. Le mouton fut si puissant qu’il emporta en mer avec lui le marchand, qui fut noyé, de même que les moutons de Polyphème (4), le cyclope borgne, avaient jadis emporté hors de la caverne Ulysse et ses compagnons.

 

Les autres bergers et marchands de moutons qui les tenaient les uns par les cornes, les autres par les pattes, les derniers par la toison connurent le même sort !
 Panurge, à côté de la cuisine tenait un aviron en main, non pour aider les marchands de moutons, mais pour les empêcher de grimper sur le bateau, et d’échapper ainsi au naufrage, et il leur faisait un sermon très éloquent. […] 
 

Une fois le bateau vidé du marchand et des moutons, Panurge demanda :
 « Reste-t-il ici une seule âme
moutonnière (5) ? Où sont ceux de Thibault l’Agnele (6) ? [...] Que t’en semble, frère Jean ?
 — Tout est bien pour vous, mais vous auriez dû garder le paiement. L’argent serait resté dans votre bourse.
 — J’en ai eu pour mon argent, répondit Panurge. »

 

(1) cuve dans laquelle on foule les draps, jeu de mots avec file.

(2) grand penseur de l'Antiquité grecque.

(3) stupide.

(4) allusion à une ruse d'Ulysse dans L'Odysée.

(5) manière plaisante de parler des moutons.

(6) Berger célèbre de La Farce de Maître Pathelin. Sa réplique « revenons à nos moutons » est devenue un proverbe.

 

http://lelivrescolaire.fr/3427/2_Les_moutons_de_Panurge.html#Document=10922

 

----------o----------

 

L'expression « mouton de Panurge » désigne un suiveur : une personne qui imite sans se poser de questions, qui suit instinctivement ce que fait le plus grand nombre et se fond dans un mouvement collectif sans exercer son esprit critique ni seulement faire preuve de l'intelligence qu'on peut espérer d'un être humain sinon d'un mouton.

Les moutons de Panurge sont invoqués pour fustiger l'esprit grégaire.

 

Mouton de Panurge. (2013, mars 12). Wikipédia, l'encyclopédie libre. Page consultée le 00:25, mai 8, 2013 à partir de

 http://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Mouton_de_Panurge&oldid=89851236.

 

----------o----------

 

Georges Brassens "Le mouton de panurge"

 

 


 

http://youtu.be/XK2I70BDMJc

 

26 decembre 1964
Georges BRASSENS, aux côtés de Jean-Pierre CHABROL et Claude SANTELLI, interprète "Le mouton de panurge" en s'accompagnant à la guitare.
Émissions TV, Archive tv, Archive television, tv replay live, live music, french tv Images d'archive INA Institut National de l'Audiovisuel

Commenter cet article

SAINT ETIENNE Claude 09/05/2013 01:52


Dans ce domaine l'avenir n' est que l'image du passé avec une pointe de clair obscur et beaucoup d'espoir

N.L. Taram 09/05/2013 02:11



Oui, beaucoup d'espoir... c'est tout ce qu'il nous reste.


Si tu t'interesses à l'économie (de la Polynésie), je te conseille le lien suivant :


http://hirofarepote.wordpress.com/2013/05/08/ou-en-est-lendettement-du-pays/


ainsi que son article précédent :


http://hirofarepote.wordpress.com/2013/05/08/politique-economique-et-retour-a-la-croissance-pour-une-mobilisation-concertee-du-gouvernement-et-des-entrepreneurs/



SAINT ETIENNE Claude 09/05/2013 00:00


Bonjour Taram,


Une des premières lectures d'école, j'en ai gardé un bon souvenir. Plus tard les autres lectures surtout le personnage de frère jean des entomeurs et du passage des cloches m'ont moins réjouis
que les passages sur la bouffe(il n'y a pas d'autre mot)...


Pour ce qui est du vote, j'ai appris que statistiquement les emprisonnement et autres poursuites judiciaires, n'ont aucune incidence sur le vote des électeur, sauf si  l'opposition a fait
campagne contre ce candidat en mettant en avant sa malhonnêteté et en sortant pendant la campagne électorale "les affaires." Seulement dans ce cas, l'intéressé perd 8% des voix.


Dans ce cas même avec 8% de moins de voix, l'incidence aurait été négligeable (3 voix), de toute façon il passait.

N.L. Taram 09/05/2013 01:07



Bonjour Claude,


justement les deux autres listes, ATP et UPLD (Temaru), ont surtout parlé des problèmes judiciaires de la tête de liste du Tahoera'a.
 C'était une erreur :


1 - les électeurs, compte tenu des gros problèmes sociaux que nous subissons, attendaient plutôt des projets et des propositions
constructives. Pour ATP, nous avons un résumé d'une page du programme du Tahoera'a, publié 3 jours avant le 1er tour ; pour UPLD,  6 pages plus
intéressantes, mais avec 50% d'utopies et publiées le 27 avril, soit 7 jours après le 1er tour !!!


2 - concernant la tête de liste du Tahoera'a, un certain Gaston Flosse, il ne faut pas se fier aux élucubrations des "éboueurs" des journaux
parisiens ; les lecteurs polynésiens sont mieux placés qu'eux pour se faire une opinion. De plus, il y a de forte chance pour qu'il soit inéligible dans 6 mois (cassation) ; à ce moment là, il
nous restera à travailler et, éventuellement, critiquer et amender le programme du Tahoera'a (310 pages rédigées par des spécialistes)...


J'ai eu l'occasion de le dire plusieurs fois à mes amis, pour les élections, les gens attendent qu'on leur parle de l'AVENIR et non du
PASSÉ.



coco 08/05/2013 08:50


Oui, ma fille est ma voisine, j'ai bcp de chances, de joies ! Ils remplissent ma vie d'amour. Bonne soirée, va pas tarder à se réveiller le petit Tuaraki hihi. Biz

coco 08/05/2013 08:03


hihi, nous sommes tous des moutons !! Ca dépend du berger lol Mon berger ce soir c'est mon petit fils qui dort chez moi ce soir, 8 mois, un amour de bébé Grosses bises à toi, je pense souvent à nos quelques échanges il y a ... un certain temps ... Je deviens une vieille brebis,
mais tjs "jeune" qd même hihi. Grosses bises Pierre

N.L. Taram 08/05/2013 08:41



ça alors ! déjà grand'mère ?... moi c'est trois fois, mais quelle joie ils nous donnent.



coco 08/05/2013 07:14


bêbêbêêêêê ;)

N.L. Taram 08/05/2013 07:37



Bonsoir Coco et merci de ta visite.


Je crois que nous sommes tous un peu "moutons"... mais parfois certains sont influencés par d'autres bergers que le berger de leur troupeau (ou de leur groupe si tu préfères).


Au fait, j'ai toujours eu un faible pour les brebis... trop tard pour le vieux bouc que je suis