NOUS MENTIRAIT-ON ?

Publié le par N.L. Taram

Google loi électorale

 

Où est passée la première mouture de la loi électorale proposée par l’état ?

Notre assemblée devait donner son avis cette semaine selon le Haut-commissaire…

 

- Flash info de ce midi sur TNTV : personne n'a encore reçu le projet de loi électorale du ministère OM,

 

- Tahiti today : 12h.00 Secret d'État

Mais qu'est ce qui se passe avec l'État ?

La suite > http://www.tahititoday.com/confidences.htm

 

- Tahiti Presse : Rien vu, rien entendu, rien dit... comme d'habitude !

 

- Sur les sites des partis politiques, c’est entre 3 jours et 3 mois de retard…

 

Le représentant de l’état nous aurait-il menti ? A moins que ce soit notre président qui fasse de la rétention de documents…

Ma connaissance de l’histoire de la Polynésie étant relativement récente, j’ai demandé à notre ami Christian de me préparer un petit inventaire bref et limité des mensonges de l’état

Voici la réponse de Christian :

 

De Gaulle BeltegeuseTaram, bonjour.

 

Les mensonges sont si nombreux qu'il est difficile de faire le choix.

 

- Quand l'Etat français avait fait croire que la reine Pomare avait fait don de la Polynésie à la France.

 

- Quand l’Etat français au cours de l'affaire Pouvanaa a Oopa avait fait croire : … que Pouvanaa avait fait appel à un sous marin américain. (A l'époque j'ai des amis européens qui sont venus chez moi affolés par ces nouvelles .D'après eux l'Etat ne pouvait pas mentir),

… que Pouvanaa possédait des armes.

 

- Il a même été déclaré par l'Etat que notre statut de 1984, c'était presque l’indépendance.

 

- Que les essais nucléaires étaient absolument inoffensifs (NDLR : là on pourrait écrire un roman).

 

- Quand le registre des cancers de l'hôpital de Mamao a disparu après la visite d’Henri Bouvier alors que c'est bien un haut fonctionnaire de l'Etat qui l'avait subtilisé. H. Bouvier connaissait son nom. L'Etat a toujours nié.

 

- Que les failles de l'atoll de Moruroa n'existaient pas et qu’Oscar Temaru était un menteur (ce martelage a duré une semaine sur RFO).

 

- Le très gros mensonge de Mitterrand quand  élu,  il avait dit qu'il tenait sa promesse et que les essais nucléaires étaient définitivement arrêtés.

On connait la suite.

 

Je m'arrête, il y en a tant d'autres.

 

Merci Christian, cela fera l’objet d’un prochain article, d’autant que ces dernières années, la récolte a été plus abondante.

 

J’ajouterai quelques promesses non tenues depuis 1962, au hasard :Oc-anie-fran-aise-1939.jpg

 

- Le général Thiry « si les projets actuels devaient cesser, ils seraient remplacé par d’autres ».

 

-Le discours du général de Gaulle, en 1966 (à lire sur le livre « De l’atome à l’autonomie »), je citerai juste sa dernière phrase « Je quitterai enfin le Territoire plus convaincu que jamais qu’en échange, la France a envers ce Territoire de grands devoirs et la résolution de les remplir ».

 

-Enfin, le dernier bluff du ministre Estrosi, la promesse faite aux élus marquisiens d’un statut de collectivité territoriale pour les Marquises.

 

Prochain épisode : L’état menteur

On se limitera à la Polynésie, sinon la liste pourrait être longue (je pense en particulier à l’Algérie, les Nouvelles-Hébrides, la Nouvelle-Calédonie).

 

 

Publié dans Politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

N.L. Taram 16/03/2011 09:25



Bonjour à tous,


Plusieurs correspondants m’ont adressé des commentaires concernant le drame actuel
que vivent les japonais. Ces commentaires sont certes intéressants, mais je ne puis les publier car ils sont hors sujet (le sujet étant la nouvelle loi électorale). Je ne compte pas publier un
article sur ce drame pour le moment, outre mon incompétence dans ce domaine, il y a, en ce moment, de nombreux sites qui débattent de ce sujet. Je ne peux que vous conseiller le forum des
« Cobayes de la république » qui sont très au parfum (si j’ose dire) sur ce problème :


http://www.lescobayesdelarepublique.org/


Je suis, ce soir, en train de travailler sur le projet de loi électorale du
ministère OM qui est arrivé en fin de journée sur le bureau du président de l’assemblée. C’est une usine à gaz….



Erick Monod 15/03/2011 14:38



Arrète un peu Pierre !!!! Ce qui se passe au Japon et le drame nucléaire qui s'y déroule apparaissent si graves , préoccupants pour la région comme pour le reste du monde que les vaticinations
sur le budget ou la loi électorale en Polynésie sont au moins dérisoires si ce n'est presque obcènes ...


Ce nombrilisme polynésien , ces revendications permanentes d'enfants gatés dans un pays dont le niveau de vie - et en particulier celui de sa classe dirigeante ou de son monde politique - dépend
à 80% de la Metropole devient particulièrement indécent quand des drames comme celui que nous vivons peuvent affecter l'ensemble de notre monde ..


Tu me l'a dis toi-même , Pierre , le budget du parti - Ia Mana - dont tu es le trésorier tourne autour de 100 millions par an !!! Et tu n'es pas scandalisé par ce chiffre ? Cela chiffre à combien
la tête du militant  et crois tu que ce financement serait possible si l'apport de l'extérieur n'était pas aussi important ?


Votre Commission sur l'Economie s'est donné 2 ans pour réfléchir sur les réformes économiques du Pays pour accéder à son indépendance ( c'est du moins ce que j'ai compris ) . Donne moi deux jours
et je peux vous écrire en language accessible à tous  - c'est aussi votre problèmes -les règles simples à respeter pour progresser vers une indépendance alimentaire et industrielle ...


Arrétons de jouer aux grands alors que nous sommes si petits ; arrétons de faire semblant , de jouer à l'exécutif ou au législatif , d'engraisser une si petite minorité au profit de notre
commununauté , dans une grande pirogue , s'il te plait les senateurs corrompus et incompétents , les députés aux ventres rebondis , les représentants qui prétendent représenter notre société et
n'ont jamais transpirer pour gagner leur vie , les Présidents , les leaders qui faignent l'indignation , qui hurlent au colonialisme et qui sont les pires colons et parasites que le monde
polynésien ait jamais connu dans une piropgue , te dis je , et bon vent vers le Japon !!!!



N.L. Taram 15/03/2011 20:54



Bonjour Erick,


Je comprends ta colère, mais ne mélangeons pas les genres. Comme tout le monde, je suis très…
interloqué, attristé et inquiet de ce qui vient de ce passer au Japon. Je réceptionne, toute la journée, des articles et des dossiers sur ce sujet, en particulier sur le forum des « cobayes
de la république » et, bien sur, je me tiens au courant plusieurs fois par jour. Mais doit-on arrêter de « vivre » pour cela, doit-on arrêter de s’occuper de notre quotidien ?
je crois que non, nous devons continuer… je pense même que nous le devons aux victimes.


Tu voudrais que je remplisse des pages de mon blog avec des photos, des documents, des vidéos concernant
cette catastrophe ? Mais cela servirait à quoi ? Déjà les médias et en particulier les télés, nous gavent à ce sujet ; Penses-tu que cette saturation d’images puissent leur être
utiles ? Peut-être… en tout les cas, je le leur souhaite.


Au sujet du nombrilisme polynésien, je suis d’accord avec toi, et, comme tu l’écris,
« en particulier celui de sa classe dirigeante ou de son monde politique ». Nous essayons de changer
cela et ce n’est pas facile…


Quant au budget du Ia
Mana, je ne sais pas d’où tu tiens ces chiffres ; Comme tout les petits partis (et même les grands) tu sais très bien que les cotisations d’adhérents sont extrêmement minimes. Mais peut-être
confonds-tu avec la valeur de l’immeuble ? Le paiement de cet immeuble a duré 25 ans et si celui-ci a pris de la valeur, c’est indépendamment de notre volonté.


Ta proposition de participation à notre commission sur l’avenir économique du pays, nous intéresse et tu
seras le bienvenu (même si c’est par l’intermédiaire d’internet). D’ailleurs, nous avions fait un appel auprès des personnes intéressées par ce sujet de toutes tendances politiques.


Et je suis entièrement de ton avis sur ton dernier paragraphe « Arrêtons de jouer aux grands… », c’est d’ailleurs ce que je recherche avec mes articles de politique locale sur mon
blog.


Erick, je t’assure que tes textes, même s’ils sont un peu sévères, nous font du bien et je regrette que
tu ne puisses participer à nos débats (je veux dire les débats de toutes les tendances) et, dans le passé, j’ai toujours apprécié tes interventions à la radio (ORTF), dans les quotidiens (Les
Nouvelles) et, bien sur, à la télé (RFO, TNTV).


Portes-toi bien et sois heureux là où tu te trouves…