NUCLÉAIRE : Plus jamais ça ! (2)

Publié le par N.L. Taram

cropped-bandeau

 

Appel pour la célébration de la

Journée internationale contre les essais    nucléaires

29 août 2011

 

Les signataires lancent un appel au Secrétaire général des Nations Unies pour l’organisation d’une conférence internationale sous l’égide des Nations Unies pour la prise en charge des sites d’essais nucléaires dans le monde et la programmation d’une décennie (2012-2021) pour le nettoyage, la réhabilitation et le développement durable des régions concernées par les essais nucléaires dans le monde.

 

Le nucléaire  militaire, depuis son avènement en 1945,  a révolutionné la stratégie de la politique internationale et a changé  profondément les structures géopolitiques du monde. Ainsi, les bombardements d’Hiroshima et de Nagasaki ont fait basculer le monde dans une ère de barbarie sans équivalent dans l’histoire de l’humanité. Depuis 1945 la légalité des bombardements stratégiques et de l'usage des armes nucléaires reste un point discuté du droit international.

 

Le premier essai nucléaire dans le monde qui a eu lieu le 16 juillet 1945 a été suivi par plus de 2000 explosions entre  1945 et 2006. Ces explosions  ont contaminé le globe terrestre entier eu égard les conditions météorologiques et ont fait beaucoup de victimes, pas moins de quatre millions, et des milliers d’hectares de terre contaminés pour l’éternité ?

Certaines puissances nucléaires ont pris des initiatives quant à la reconnaissance des droits des victimes notamment les peuples autochtones et par là même ont procédé au nettoyage de certains sites mais tous les problèmes sont loin d’être réglés et  le plus gros reste à faire car la décontamination des sites des essais nucléaires nécessite des centaines d’années.

Il subsiste des problèmes très préoccupants pour les populations et leur environnement sur tous les anciens sites d’essais de la planète: au Sahara comme à Moruroa, à Maralinga en Australie, aux Marshall, au Nevada, au Kazakhstan ou en Nouvelle-Zemble. On commence à découvrir les conséquences des essais nucléaires chinois dans le Xing-Kiang et il reste à expertiser les sites d’essais indiens, pakistanais, coréens en plus de la centaine de zones contaminées par des explosions nucléaires dans l’ex. Union soviétique.

Tous les peuples victimes des essais nucléaires ont de grandes difficultés à faire reconnaître la violation de leurs droits par les grandes puissances nucléaires.

En effet, depuis le début de l’ère nucléaire, les explosions nucléaires effectuées par les Etats nucléaires ont provoqué de graves conséquences sanitaires et environnementales.

 

Les peuples qui ont subi sur leurs territoires les essais nucléaires des grandes puissances approuvent pleinement les efforts des Nations Unies pour accélérer l’entrée en vigueur du traité d’interdiction complète des essais nucléaires, (TICE) ouvert à la signature en 1996.

Cependant, la plupart de ces peuples qui font partie des " minorités " ou des " peuples indigènes ", en un mot les peuples du tiers monde, se rendent compte que leurs voix ne sont pas entendues.

Devant cette situation, la communauté internationale est sensibilisée aux problèmes des victimes des essais nucléaires à travers le Secrétaire général des Nations Unies Ban Ki-Moon, qui a visité en 2010 l’ancien site d’essais de Semipalatinsk au Kazakhstan et a assisté en 2010 à la commémoration du 65éme anniversaire des bombardements d’Hiroshima et de Nagasaki.

Suite à l’instauration en 2009, par les Nations Unies, de la journée internationale contre les essais nucléaires et la proposition de la création d’un fonds international d’indemnisation pour les victimes des essais nucléaires tel que proposé le 29 août 2010 par le Kazakhstan, les signataires lancent un appel au Secrétaire général des Nations Unies pour l’organisation d’une conférence internationale sous l’égide des Nations Unies pour la prise en charge des sites d’essais nucléaires dans le monde et la programmation d’une décennie (2012-2021) pour le nettoyage, la réhabilitation et le développement durable des régions concernées par les essais nucléaires dans le monde.

http://appelinternationalessaisnucleaires.org/

Publié dans Histoire, Armes nucléaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Didier MOREAUX 10/06/2017 17:14

JE cite :la proposition de la création d’un fonds international d’indemnisation pour les victimes des essais nucléaires tel que proposé le 29 août 2010 par le Kazakhstan,
Que chacun balaye devant sa porte et que chacun indemnise ses victimes .
Le Kazakhstan veut internationaliser le paiement des dommages aux victimes , c' est encore malin , une façon de tirer du fric aux pays du monde . Que le Kazakhstan demande à ceux qui ont procédé a des essais sur leurs terres de le faire .
Il en est assez de voir des pays ou des organisations essayer de tirer du fric partout , mais surtout le fric de nos impôts , que chacun se démerde dans son pays et arrête de nous réclamer du fric par des moyens détournés.

N.L. Taram 10/06/2017 20:11

Cet article est la copie d'un texte publié en 2011 sur un site qui n'existe plus "Appel international essais nucléaires".

SAINT ETIENNE Claude 30/08/2011 11:37



Simplement l'ivresse, des senteurs, des hauteurs, des beaux parleurs...


 



christian Penilla y Perella 30/08/2011 10:33



Taram


 


C'est à penser que nous sommes "maso" en Polynésie.


Et on parle de décolonisation alors que beaucoup se colonisent eux même dans leurs têtes.


 


Tout cela est quel syndrome ?



christian Penilla y Perella 30/08/2011 09:48



Claude et Gérard;


 


Je ne crois plus en cette France qui est la négation des droits de l'homme dont ses représentants  se gargarisent du soir
au matin et du matin au soir.


Hypocrisie et manipulation sont leur règles.


 


Et comme en Polynésie nous avons la tête en bas, nous avons bâtisé une place de........... Pape'ete, de  la date du premier tir nucléaire. ! ! ! Quelle gloire ! ! !


Il fallait le faire.


  On me rétorquera que la "Présidence"  est bien aussi le symbole du colonialisme étant une ancienne caserne française, donc du colonisateur, rénovée à grands
frais.



N.L. Taram 30/08/2011 10:07



Bonjour Christian,


tu ne crois pas si bien dire en parlant de la caserne rénovée à grands frais. Selon le rapport de la Chambre Territoriale de Comptes, séance du 31/05/2005 : constructions = 29,3 millions €,
mobilier et équipements = 9,2 millions €. Pour plus de détail voir le site de la CTC (total 4,6 milliards francs CFP) : 


http://www.ccomptes.fr/fr/CTC02/documents/ROD/PFR200611.pdf


 



SAINT ETIENNE Claude 30/08/2011 09:17



Sois-disant intéressés?...


Pour moi je diffuse ce jour à tous mes correspondants et je fais le nécessaire pour moi même



SAINT ETIENNE Claude 30/08/2011 08:31



Une histoire touchante de l'homme et la bête. Christian, merci pour ce moment de rêve



N.L. Taram 30/08/2011 08:43



Bonjour Claude,


Oui, ce moment de rêve compense l'absence de commentaire sur le forum que tu sais...


Je me suis inscrit pour l'"Appel" ainsi que le groupe de mes amis.



christian Penilla y Perella 29/08/2011 21:13



Gérard Joyon, bonjour.


A ton magnifique cheval, grosse bise.


 


Pour nous soulager de la bétise humaine je vais parler  d'un merveilleux  cheval, bougie noire. Je n'ai jamais su pourquoi on lui avait donné ce nom.


 


Cela s'est passé il y a bien long temps dans un district de Tahiti.


Cet année là je passais mes vacances au district de Hitia  chez les Tong Si Vien. Dans un enclos entouré de barbelés vivait un cheval sauvage, extrèmement agressif. Un jour il avait
même avec sa machoire,  saisi le maitre des lieux au niveau de la clavicule et l'avait soulevé du sol en provoquant de graves blessures.


Plus personne osait entre dans l'enclos compris le maître des lieux.


C'était un magnifique cheval noir au pelage brillant. Il se nourissait d'herbe , de la forêt de bananiers et des bananes qui arrivaient à maturité. 


J'avais dans les seize anset j'étais faciné par ce bel animal.


Je décidais de le "faamu" (de l'adopter), de devenir son ami. Deux fois par jour je lui envoyais des bananes mûres.  Au début il attendait que je sois parti pour les manger et
si je m'approchais trop de la barrière il chargeait et essayait de me mordre.


Au bout de deux semaines il a commencé à m'accepter et au bout d'un mois il mangeait les bananes dans ma main. En suite je cachais les bananes dans mes poches, il y  fouillait de son
museau pour les attraper.


Cela avait été un travail de longue patience. Il était devenu un ami, j'étais le seul à pouvoir entrer dans l'enclos, j'étais accepté.


Il m'a fallu une semaine pour qu'il tolère  que je le monte. En suite tous les jours nous sortions de l'enclos pour faire une ballade. Vers la fin de mes premières
vacances, avec mon nouveau copain, nous partions pour la journée en montagne pour ne revenir que le soir. Il s'était établi entre lui et moi une connivence. Il adorait se faire grattouiller
derrière les oreilles, cela le faisait saliver, il en redemandait.


Cela a duré plusieurs années , chaque vacances je montais à Hitia et je retrouvais mon cheval qui était tout heureux de me revoir. 


 


Entre temps j'ai eu une coupure de deux ans sans revoir "bougie noire"; je l'ai retrouvé entrain de brouter , je lui ai parlé, il m'a senti de la tête aux pieds et c'est mis avec son
museau...........à fouller dans mes poches pour y trouver des bananes. Malheureusement elles étaient vides.


Je l'ai gratté derrière les oreilles, il s'est mis à saliver. Il n'avait rien oublié.


J'en étais bien surpris.


Comment ne pas s'attacher à nos amis les bêtes. 



SAINT ETIENNE Claude 29/08/2011 12:25



Taram, Il n'est plus besoin de faire la distinction. Avec notre nouveau président nous avons la preuve qu'ils sont tous d'un seul et même bord sans droite ni gauche.


Dom Srauss Kahn un homme de Gauche a été mis au fmi par le président qui par ailleurs gouverne avec des élus de tous bord. Ceux qui voudraient faire une distinction entre la gauche plus propre ou
la droite moins sale ne le peuvent plus y compris au centre ou Morin faisait chorus avec le président.


Cette loi dans son éllaboration est à la fois centriste et droitiste ne l'oublions pas. Par son vote a l'unanimité elle est le reflet de tous les partis confondus. Droite, gauche, centre, y
compris les extrêmes... Au sénat id°. Il s'agit donc d'une volonté unanime de la classe politique de ne pas nous reconnaître et de la continuité du mépris à notre égard.



SAINT ETIENNE Claude 29/08/2011 11:52



Scandaleux, les fusibles chargés de faire le tri font leur boulot avec beaucoup trop de zèle, trop même, s'il fallait s'y attendre, maintenant nous
subissons ce tri savamment orchestré par avance et par Morin. Vous avez fumé? bu?... Si vous dites oui, vous êtes recalé séance tenante, aucune morale ou remords pour ces gens sans foi ni loi,
car bien entendu, ils sont à leurs yeux "non coupables", leurs tirs "étaient propres"; Ils en sont tellement persuadés (quoique) que par le passé ils sont mêmes allés expliqué aux autres pays
limitrophes qu'ils ne recevaient rien de sale sur la tronche (Australie, Nouvelle Zélande, mais aussi devant les nations unies...). Que nenni, pas eux avec leurs armes nocives qui ont irradié le
monde, ils le sauraient quand même, on sait quand même que la France à les meilleurs physiciens du monde..... Tout comme la meilleure eau du monde sur le robinet, les meilleurs médicaments du
monde, la meilleure médecine du monde,  la meilleure économ...(non pas là, ils n'osent plus), le meilleur chef du monde. Force est de constaté que sur le budget alloué, 18 mois
après, il y a plus(lire plusse) de sommes dépensées pour payer les jetons de présence de ces tristes sires et sbires de la commission que d'indemnités allouées par eux même, aux
ayants-droit.



N.L. Taram 29/08/2011 12:09



Bonjour Claude,


Bravo ! voilà des commentaires que j'aime, pas de cible précisement nommée, ils en prennent tous plein la gueule qu'ils soient à gauche, à droite ou au milieu...



N.L. Taram 29/08/2011 11:41



Bienvenue Gérard JOYON, en personne


et bienvenue à Tendresse....





 



Gérard JOYON 29/08/2011 10:52



Malheureusement, ce n'est pas que l'UMP  qui est en cause .


Car de gauche comme de droite, ce sont tous les mêmes  menteurs.


En effet si la gauche avait voulu,  elle aurait pu le faire bien avant!


Ce n'est pas la droite qui a fait sauter le RAINBOW WARRIOR.


Pour moi il n'y a  qu'un Etat  et peu importe la couleur  de ses gouvernants.


Alors,  ne vous attendez pas   à ce que les  partis de  Gauche fassent mieux .


Peut être vont-ils promettre avant 2012?


Tout cela c'est du pipeau.


Il faut donc que nous les vétérans , jamais nous ne lâchions ces politiques et peu importe leur couleur .


 A ce jour les sénateurs de   gauche "s'empiffrent  de pognon" autant  que ceux  que l'autre bord.


Il nous faut donc continuer ce combat.


Il nous faut continuer à informer le peuple,  les peuples de ce que la terre a subi .


De ce que nous avons subi.


Quant aux gens du CIVEN honte à eux.


Honte à ceux qui n'ont pas tenu leur parole.


Morin et toute sa clique.


Alors si la gauche veut faire quelque chose pour  nous qu'elle le fasse!


Que  ces pantins  se souriant à l'université d'été  dans une hypocrite  fausse entente   agissent.


 


.


Non ce n'est pas la droite qui a fait sauter le bateau!


Alors, "porteurs de roses"  montrez  nous ce que vous pouvez faire pour nous !


Moi, dans mon coeur je n'ai qu'une seule fleur, celle de mon DRAPEAU.


Alors  peu  m'importe  les partis.


Je ne fais partie de rien, n'appartiens à personne.


  Notre Cause , nous rassemble.


Victime  des mensonges de l'ETAT,


je passe  en appel cet automne, pour me battre à nouveau contre toutes ces vilainies,  que le TPMI en ma faveur, avait reconnues  me donnant ainsi, en mai 2010, gain de cause.


Que cette journée   réveille les consciences.


Pour un monde plus juste fraternel et meilleur .


Pour que les peuples cobayes ,  eux leurs ,terres et leur souffrances soient reconnus.


Pour qu’on arrête  ce merdier qui  détruit notre planète.


Gérard JOYON.



N.L. Taram 29/08/2011 11:30



Bonjour Gérard,


Entièrement d'accord avec toi pour la responsabilité de la droite comme de la gauche. Pour le communiqué "Nucléaire, de mieux en mieux", je me suis contenté de faire un copier/coller d'un
communiqué d'un parti local. Dans mes écrits, je ne fais pas de différence. Quant à la politique en Polynésie, nous sommes dans un autre hémisphére, alors les gouvernements français
droite/gauche.... c'est du pareil au même !


Amitiés


 



N.L. Taram 29/08/2011 03:13



Bonjour à tous,


Voici un communiqué du Tavini Huiraatira qui vient de me parvenir à l'instant :


Papeete, le  dimanche 28 août
2011


 


 


Nucléaire, de mieux en
mieux


 


 La dernière réunion de la commission d’indemnisation des victimes des essais nucléaires
(CIVEN) a été plus performante que la précédente : sur 129 dossiers examinés, 127 ont été rejetés.


 


L’Etat UMP poursuit donc sa politique méprisante vis à vis des personnes
irradiées à la suite de sa campagne de 30 années d’essais nucléaires dans notre pays. L’indignation, la colère et l’incompréhension agitent aussi bien les familles touchées que les élus qui au
parlement ont voté un texte que la commission vide de tout son sens.


 


Les personnes indemnisées ont eu droit à un montant équivalent à environ 2,5
millions cfp ! Il s’agit de personnels métropolitains. Pour la première fois 5 dossiers de victimes polynésiennes ont été présentés, 3 ont été rejetés, les 2 autres seront repris plus tard.
Vous trouverez ci joint le communiqué de l’AVEN,  association des victimes métropolitaines.


 


Moruroa e Tatou donnera une conférence de presse ce lundi 29 août, journée
internationale contre les essais nucléaires, à  9 h 00 à Paofai.


 


 



N.L. Taram 29/08/2011 03:16



Je peux faire parvenir le communiqué de l'AVEN cité, à ceux qui le souhaite, cliquez sur contact dans la première rubrique de la colonne de droite...