Obligation de réserve (2)

Publié le par N.L. Taram

Tarita.jpgDroit de réserve des fonctionnaires : la résolution de Tarita Sinjoux adoptée

Publié le 5 octobre 2010 à 17:22  par Tahiti Presse

http://tahitipresse.pf/2010/10/droit-de-reserve-des-fonctionnaires-la-resolution-de-tarita-sinjoux-adoptee/

 

La proposition a recueilli 34 votes favorables et 21 abstentions.

"…. respectent strictement le droit de réserve inhérent à leurs fonctions …".

 

-------------------------------------------------------------------------------------------------

 

RésolutionL'assemblée.jpg

 

Les représentants à l'assemblée de la Polynésie française demandent expressément à l'Etat de veiller à ce que ses fonctionnaires affectés en Polynésie française, qu'ils soient civils ou militaires, respectent strictement le devoir de réserve inhérent à leurs fonctions et en cas de manquement, d'engager de manière effective les poursuites disciplinaires qui s'imposent.
Ils chargent le Président d'adresser au Président de la République au nom de notre assemblée la lettre annexée à la présente résolution.

Mon commentaire adressé à Tahiti Presse :

L'article présenté par Tahiti Presse n'est pas très clair : dans le titre et dans le texte, ils écrivent "Le DROIT de réserve". Hors le texte présenté par Tarita Sinjoux (cf site Tahoeraa) dit "Le DEVOIR de réserve", ce qui veut dire exactement l'inverse. "Le droit de réserve" signifierait que les fonctionnaires ont le droit de ne rien dire, c'est à dire qu'ils ont toujours le droit de s'exprimer. J'espère que c'est cette dernière version qui est la bonne, sinon cela serait une atteinte intolérable à la liberté d'expression et je serais très déçu que les représentants de l'Union pour la DEMOCRATIE aient pu voter un tel texte.

 

WikipediaLiberté d'expression

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

La liberté d'opinion et d'expression que l'on peut définir comme « l'absence de contrainte exercée à l'encontre d'individus en raison de l'expression de leurs opinions » est l'une des premières libertés politiques et plus généralement libertés fondamentales….. Son antithèse c'est la censure.

…………

La liberté d'opinion et d'expression est citée à l'article 19 de la Déclaration universelle des droits de l'homme comme suit :

« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Les derniers commentaires sur Tahiti Presse :

 

14 - tauarai dit :

Ia ora na,

34 imbéciles qui se sont trahis ainsi, serait-il possible de connaître les conseillers qui se sont ainsi sentit concernés par les paroles de cet amiral ?

Ah oui c'est confidentiel me répondrez-vous puisque le vote est secret et qu'il s'agit de protéger la démocratie.
Quelle belle connerie Mme Sinjoux…

pärahi

15 - ma réponse :

Ia ora na,
On peut même dire 55 puisque seulement 2 représentants ont voté contre cette résolution. Si les 19 abstentionnistes avaient eu quelque courage, ils auraient voté contre ou seraient sortis de la salle.
Les propos du CA Vichot n'ont rien à voir avec cette résolution ; s'il a enfreint les règlements militaires, cela concerne sa hiérarchie. De plus, je trouve ses propos anodins...

 

Publié dans Politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

chottibara 10/10/2010 02:48



Le DEVOIR de réserve - et non le "droit" de réserve - comme l'a énoncé et fait voter cette débile de "représentant" ne concerne que les informations dont on a eu connaissance dans le cadre et au
titre d'une activité de fonctionnaire. Evidemment, il n'y a pas besoin d'être fonctionnaire pour se faire une opinion de l'âge et de la "compétence" de nos dirigeants locaux. Le vote imbécile qui
vient d'avoir lieu confirme simplement qu'ils sont aussi contre la liberté d'expression. Avec ces "parlementaires" aussi ineptes que tyranniques, Tahiti ressemble de plus en plus à l'Afrique.



N.L. Taram 10/10/2010 03:18



Bonjour Chottibara,


Entièrement d'accord avec toi. Toutefois, je rappelle que le texte présenté par Tarita Sinjoux précisait bien "Devoir", ce sont les journalistes qui se sont plantés (ça m'étonne pas d'ailleurs).


Reste que ce texte n'a aucune valeur et, comme tu le rappelles, le fameux "devoir" des fonctionnaires ne concerne que leur travail, les éventuels dérapages sont de la compétence de leur
hiérarchie et les éventuelles sanctions de la compétence des juges.


Ce qui m'inquiète, c'est que depuis quelques temps, il y a de plus en plus de déni de la démocratie... mais, c'est pas nouveau, nous avons connu cela à une période pas très ancienne.



N.L. Taram 07/10/2010 20:44



Ia ora na outou,


Je dois remercier Madame Tarita Sinjoux, ainsi que les représentants à l’Assemblée, pour nous avoir fait connaître le contre-amiral Vichot.
Pour moi, celui-ci était encore un inconnu, il y a 8 jours. Grâce à eux nous avons pris connaissance de cette fameuse déclaration qui était passée inaperçue de la plupart de nos concitoyens.
L’article de Tahiti Presse, sur ce sujet, a battu les records de commentaire et même chose pour les quotidiens. De plus ces commentaires ne sont pas très élogieux pour la classe politique.


Encore merci de nous avoir ouvert les yeux…



Christian Penilla y Perella 07/10/2010 07:01



Taram


 


D'accord si tu le vois sous cet angle .



N.L. Taram 07/10/2010 07:15



Christian,


J'écris "nous", peut-être que je devrais pas... Qu'en penses-tu ?



Christian Penilla y Perella 07/10/2010 01:25



Taram


 


          Nous ne sommes pas des prostitués pour la raison première  que c'est la France qui a ruiné l'éconimie et la société de notre pays .
Elle s'est bien engagée de nous payer une rente nucléaire , tout est dit dans cette formule qui ne vient même pas de nous . Je l'ai entendue au CEA bien avant le fin des tirs . Cela prouve bien
qu'ils étaient concients que des problèmes étaient à venir .


         Quand aux lois liberticides elles étaient rampantes au début , maintenant cela se passe ouvertement . L'atentat du 11 septembre en a accéléré la
multiplication . Il est bien expérimenté une puce dans un bras des enfants et conseillé que pour les adultes cela serait fort utile . Retrouver les gens , ouvrir les portes , ouvrir son
ordinateur , cotrôle du groupe sanguin ,retirer de l'argent au distributeur  , visite chez le médecin et pourquoi pas ..........trouver l'âme soeur .


On n'arrête pas le progrés de la connerie .



N.L. Taram 07/10/2010 02:04



Christian,


Je maintiens le terme de prostitués. Les souteneurs, en imposant la prostitution aux femmes, ruinent leur santé... comme l'état a ruiné notre économie en nous achetant pour leurs expériences.


Et je ne parle que de l'économie....



Christian Penilla y Perella 06/10/2010 20:29



Taram


 


Effectivement nous ne sommes pas dans l'Europe comme nous ne sommes pas la France contrairement à ce que le président Chirac avait déclaré au cours d'un voyage au Japon . Nous n'avons jamais été
des français à part entière mais des français à part c'est facile à prouver .


En réalité nous n'existons même pas comme l'a déclaré la ministre d'outre mer madame Girardin . celle ci ayant déclaré que le peuple polynésien n'existait pas .


Par contre pour les tirs nucléaires et pour ses conséquences nous avons existé et nous existons toujours  .


 


On va nous rétorquer que grâce à la France nous bouclons nos fins de mois , moi je leur répond en premier , avant la mise en place du CEA et du CEP notre pays ne coûtait rien à la France , les
preuves existent  et en second , même les métropolitains d'un âge certain qui ont vécu l'avant CEA/CEP  pourront témoigner que la qualité de vie de notre pays s'est terriblement
dégradée , tout les gens intellectuellement  honnètes savent pourquoi .  .



N.L. Taram 06/10/2010 21:20



Bonjour Christian,


Tu écris "grâce à la France nous bouclons nos fins de mois ", veux-tu dire que nous sommes des prostitués, que les contribuables français sont des clients de prostitués et que ceux qui
s'enrichissent grâce à ces transferts sont des souteneurs (je pense en particulier à nos gouvernants d'ici et de Paris) ?


Ton texte est tout à fait dans le sujet car comme la résolution Sinjoux, il veut dire "On vous paye, fermer vos gueules" !!! La démocratie est en danger dans notre beau pays.....



Christian Penilla y Perella 06/10/2010 09:09



Taram


 


D'où est venue  la richesse et la force de la France pendant long temps ?, c'est de  sa diversité , d'où vient sa diversité? , elle vient de l'apport extérieur .


Que cela soit des hommes et des capitaux .


Nos élus feraient bien de sortir de leur tour d'ivoire , Je connais plei de gens qui n'ont plus de travail , avant c'était discret , maintenant cela commence à être insupportable .


Tout cela fait partie d'un ensemble .


Si la situation ne se redresse pas nous allons vers une crise sociale . Le gateau a fondu .


Tout cela a l'air bien loin du droit de réserve et pourtant c'est en cachant certaines preuves que l'on permets à des actes ou situations néfastes à la société à perdurer



Christian Penilla y Perella 06/10/2010 08:56



Taram


 


La Loi Drolet ne tiendra pas long temps pour deux raisons : il oublie que nous sommes dans l'Europe et en second l'Etat français l'a appliqué pendant long temps vis à vis des américains qui
voulaient investir en Polynésie et elle est trés facile à détourner . Mariage avec une fille du pays par exemple , je peux d'une seule traite siter plus d'une dizaine de noms .


Alors , Loi Drolet , cela me fait rire .


Tout celà est du cinéma de sa part ou c'est un pauvre idiot , ce que je ne crois pas .



N.L. Taram 06/10/2010 09:53



Personnelement, je suis favorable à la loi Drollet.... mais ce n'est pas le sujet de l'article.


Par contre tu m'apprends que nous sommes dans l'Europe !



Christian Penilla y Perella 06/10/2010 08:34



Taram


 


Toute union est victime de compromis et de compromissions . C'est inévitabke .


On fini par y perdre son âme .


Avec le Tahoeraa c'est encore une de trop .


Basta !



N.L. Taram 06/10/2010 08:45



Bonjour Christian,


A-t-on une idée précise de qui a voté ce texte ?


Je suppose que l'UPLD l'a voté en échange du soutien du Taho pour la loi Drollet... Cela s'appelle du pragmatisme (pour être gentil) ou un deni de démocratie (pour être méchant).


L'UPLD devra changer son sigle en UPLP (Union Pour Le Pouvoir)...