Paul Verlaine

Publié le par N.L. Taram

 

7 janvier 1896
Mort du poète français Paul Verlaine

À travers ses fiançailles avec Mathilde Mauté, Verlaine croit trouver un "vaste et tendre apaisement"; les poèmes de "La Bonne Chanson" (1870) manifestent une inspiration heureuse et chantent l'espoir d'une vie "simple et tranquille". Sa rencontre avec Rimbaud (septembre 1871) va ruiner tous ses projets: leur vie commune à Paris, en Belgique puis à Londres est faite d'une succession de disputes, de séparations et de retrouvailles tumultueuses. Pour avoir tiré deux coups de revolver sur son ami, Verlaine est emprisonné à Mons durant deux ans. "Romances sans paroles" (1874) qui appelle au pardon de Mathilde, évoque la vie du poète avec "l'époux infernal", Rimbaud. Bien qu'ayant opéré, peu avant sa libération, une conversion qui l'incite au repentir ("Sagesse", 1874 à 1880), malgré une notoriété grandissante, Verlaine, séparé de Mathilde, s'adonnant à la boisson, connaîtra à sa sortie de prison une existence précaire jusqu'à sa mort, survenue le 7 janvier 1896.


Toute grâce et toutes nuancesPaul Verlaine
Dans l'éclat doux de ses seize ans,
Elle a la candeur des enfances
Et les manèges innocents.
 
Ses yeux, qui sont les yeux d'un ange,
Savent pourtant, sans y penser,
Eveiller le désir étrange
D'un immatériel baiser.

Et sa main, à ce point petite
Qu'un oiseau-mouche n'y tiendrait,
Captive sans espoir de fuite,
Le coeur pris par elle en secret.

L'intelligence vient chez elle
En aide à l'âme noble ; elle est
Pure autant que spirituelle :
Ce qu'elle a dit, il le fallait

Et si la sottise l'amuse
Et la fait rire sans pitié,
Elle serait, étant la muse,
Clémente jusqu'à l'amitié,

Jusqu'à l'amour - qui sait ? peut-être,
A l'égard d'un poète épris
Qui mendierait sous sa fenêtre,
L'audacieux ! un digne prix

De sa chanson bonne ou mauvaise !
Mais témoignant sincèrement,
Sans fausse note et sans fadaise,
Du doux mal qu'on souffre en aimant.

Publié dans Littérature

Commenter cet article

sylvie-anne 08/01/2010 11:02


J'adore Verlaine, mais cela fait 4 jours qu'il pleut sans discontinuer à Tahiti !
Tu veux encore nous rajouter du blues ?
Tahiti est si mélancolique et si triste sous la pluie !
Mets nous du Prévert , du Saint Ex, ou "dessines nous un mouton" mais pas dans le ciel de Tahiti ! de grâce !
Merci,  c'est trop  magique Verlaine.


Taram 08/01/2010 11:16


Sylvie-Anne,
décidement nous sommes d'un avis différent ce soir. Voici ce que je viens d'écrire à un ami en France qui m'annonce un -5 à -13 :
"Pour le temps, nous venons de nous farcir le mois de décembre le plus chaud depuis 1957 (avant la station météo n'existait pas). Depuis deux jours, il pleut beaucoup... ouf ! on respire... j'en ai
profité pour faire quelques courses et aller manger aux roulottes ce soir."


wakrap 08/01/2010 05:50


Je ne sais pourquoi mais cette strophe de Verlaine m'envoute et m'obsède depuis mon adolescence :
Je fais souvent ce rêve étrange et pénétrant
D'une femme inconnue, et que j'aime, et qui m'aime
Et qui n'est, chaque fois, ni tout à fait la même
Ni tout à fait une autre, et m'aime et me comprend.

De nos jours les poêtes font de la politique et fréquentent les tribunaux. Tout fout le camp !


Taram 08/01/2010 06:07


Mon cher Wakrap,
Mon Rêve familier (Poèmes saturniens)
....
Car elle me comprend, et mon coeur, transparent
Pour elle seule, hélas ! cesse d'être un problème
Pour elle seule, et les moiteurs de mon front blème,
Elle seule les sait rafraîchir, en pleurant.
...
Je suis un fan de Verlaine.
Voilà un lien qui devrait te plaire :
http://www.florilege.free.fr/verlaine/