POUVANA’A A OOPA Tetuaapua

Publié le par N.L. Taram

PK 0

 

CATHEDRALE  NOTRE-DAME  DE  PAPEETE

 

 

Bulletin gratuit de liaison de la communauté de la Cathédrale de Papeete n°04. 2012 Dimanche 22 janvier 2012 - 3ème Dimanche du Temps ordinaire -

Année B

 

 

HUMEURS


« L'élu du peuple — Pouvanaa, te Metua »

 

Nous avons assisté à la projection du film réalisé par Marie-Hélène Villierme sur la vie de Pouvanaa qu'elle nous a présenté, lundi dernier à l'ISEPP.

Ce documentaire plein d'émotions et de sérénité dresse un portrait vrai de cet homme qui a aimé son peuple sans calcul personnel !

Ce qui est frappant chez lui c'est la cohérence de sa démarche... celle d'un homme en harmonie avec sa conscience... habité par sa foi chrétienne (1) et  profondément choqué par les injustices commises à l'égard des siens.

Par amour de la justice, Pouvanaa fit de sa vie un don pour son peuple... il le paya de sa liberté et même de son honneur puisqu'il n'obtint jamais sa  réhabilitation malgré les évidences !

Un documentaire qui ne peut pas laisser indifférent, et qui de plus nous interpelle sur aujourd'hui !

Tandis que tant d'hommes et de femmes, de nos jours, se réclament de lui ou font référence à lui... Comment ce peut-il que l’on ait pu oublier le cœur de son message et de son combat : la justice pour tous et le refus des privilèges... Comment a-t-on pu en arriver à cette Polynésie de castes où ce ne sont plus des expatriés qui exploitent et méprisent les autochtones mais des polynésiens qui « écrasent » d'autres polynésiens !

Pouvanaa, la Polynésie t'admire ! La Polynésie te reconnaît comme « son » Metua ! Mais la Polynésie semble avoir oublié ce qui a fait de toi un homme à part: un assoiffé de justice... au service du bien commun... qui a su s'oublier pour l'autre !

 

Un documentaire à voir absolument! (2)

 

(1) Il était protestant et avait été baptisé catholique à Huahine en 1907 ;

(2) Présenté au FIFO, hors concours, le jeudi 9 février 2012 à 18h ainsi que le samedi 11 à 9h.


 

Publié dans Souvenirs

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article