PUTAIN DE STATUT !

Publié le par N.L. Taram

Assemblée 1964Petit rappel des statuts « soi-disant » autonomistes :

- 1957, loi cadre Deferre, supprimée en 1958

- 1977, statut de la Polynésie française (loi n°77.772 du 12/04/1977)

- 1984, statut du Territoire de la Polynésie française (loi n°84-820 du 6/09/1984)

- 2004, statut d’autonomie de la Polynésie française (loi n°2004-192 du 27/02/2004).

 Assemblée territoriale en 1964 

 

Conclusion : plus on est autonome, plus on est dépendant ???

 

 

Place Tarahoi

 

Je viens de recevoir de notre ami Christian Penilla y Perella, un commentaire concernant son avis sur le statut de la Polynésie. Avec son accord, je vous livre son texte.

Taram

 

Foi de polynésien (racines comprises)

Il était plus aisé et moins coûteux de gérer ce pays, la Polynésie, avant notre " putain " de statut qui soit disant devait permettre de mieux nous prendre en main.

N'en déplaise à beaucoup…

Je peux me permettre de faire cette réflexion par le fait que pendant 48 ans d'activité en tant que chef d'entreprise (1956/2004) j'en ai pratiqué 28 ans sans ce " putain " de statut et 20 ans avec ce " putain " de statut.

 Statut usine à gaz, statut créateur de roitelets, statut à faire exploser les égos, statut ayant chargé la pirogue à la faire couler.

Palais présidentielTout cela au nom parait-il de la démocratie mais où l'on a multiplié les intervenants dont nombreux d'entre eux sont  étrangers ou incompétents pour régler les problèmes. Et même certains sont incapables de régler avec bon sens leurs propres turpitudes. Cela ressemble fort aux « démocraties populaires » qui ont tiré vers le bas tous ces pays communistes de l'Est et que l'Europe est entrain, à fort prix, de sortir de la misère.

J'ai la conviction que nous prenons le même chemin.

La vérité peut faire mal mais elle doit être clamée si nous voulons nous en sortir. L'hypocrisie à la poubelle ! ! !

Je signale que si j'ai cessé mes activités d'entreprise en 2004, je suis actif bénévolement .En plus  je n'ai pas rendu ma patente et  je reprends mes activités en janvier 2011. Donc je suis encore dans le bain et pas déconnecté des problèmes du pays. Pour subir ce qui se passe au « fenua » il n'est pas besoin d'être patenté : Tous les Tetuanui, les Chan et les Dupont sont au même régime.

C.PyP

 

Et pendant ce temps, les partis « soi-disant » autonomistes cherchent leur union. Ils n’ont pas compris que les deux seuls partis autonomistes, existants actuellement, sont déjà unis au sein de l’UPLD…

Juste une petite remarque : Plutôt que le terme « démocratie », j’aurais utilisé le mot «démocrassouille », quoique son auteur soit douteux. Après tout, la démocratie, si elle est appliquée avec intelligence, ne fait pas de mal… faute de pouvoir guérir !Citoyen du monde1

Taram

                     

Publié dans Politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

N.L. Taram 07/12/2010 00:35







SAINT ETIENNE Claude 06/12/2010 14:37



En quelque sorte la multiplication du pain. Nous avons déjà vu ce problème sur le sol Français. Comme tout ce qui merde est exporté.....



N.L. Taram 07/12/2010 00:25



Bonjour Claude,


Si encore, c'était la multiplication du pain... Pourquoi pas, certains y croient !


Mais c'est plutôt le partage du gateau entre quelques-uns.