RURAL BLUES (1)

Publié le par N.L. Taram

RURAL BLUES

 

BlueslandMême s'il doit son renom à son passage de la campagne à la ville, le blues est avant tout un phénomène rural. La plupart des formules qui constituent son patrimoine avaient déjà été élaborées avant que ne paraissent les premiers disques. Cependant, il faut aussi rappeler que le terme « rural » définit un style plutôt qu'une appartenance stricte au monde de la campagne. De nombreux commentateurs ont compris cette ambiguïté et ont tenté de trouver un terme plus approprié. Marshall Stearns, dans le but d'exprimer les attaches locales de ce blues, suggère le mot native, c'est-à-dire autochtone ou indigène. Le terme « provincial », si ce n'était sa résonance péjorative, conviendrait mieux. Jeff Titon utilise le mot downhom — que l'on pourrait traduire par « bien de chez nous » — mais, comme l'a très judicieusement fait remarquer Paul Oliver, les Noirs, quant à eux, ne s'en servent que quand ils sont loin de leur Sud natal. L’expression, folk blues, en vogue dans les années soixante, lui serait bien préférable si sa traduction en français (« blues du peuple ») avait été consacrée pour l'usage. Enfin, celle de « blues traditionnel » s'avère bien trop utile, particulièrement dans un but descriptif, pour que l'on puisse se permettre de l'immobiliser de la sorte. C'est pourquoi l'on conservera le terme « blues rural » qui, malgré son apparent excès de précision géographique, est utilisé par tous les spécialistes.

(Extrait de « Le Blues authentique, son histoire et ses thèmes » de Robert Springer – Ed. Filipacchi)

(Carte du "Bluesland" extraite du "Dictionnaire du blues" de Jean-Claude Arnaudon - Ed. Nouveaux Horizons)

 

Le blues traditionnel (appelé aussi folk-blues, blues rural, ou country blues) se rapporte à toutes les formes acoustiques de blues.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Blues_traditionnel

 

Note pour les inscrits sur Deezer.com :
Après la lecture du premier titre, si le deuxième titre demandé ne fonctionne pas, il est nécessaire d'actualiser la page en cliquant sur la touche "F5" ou sur l'icône représentant une flèche en forme de cercle dans la fenêtre du lien "http://..." en haut à gauche. 

 

Introduction : T-Bone Walker (vocal, piano). « Good Feelin’» Paris, novembre 1968

 

 

 

Blind Lemon Jefferson (chanteur et guitariste).

Né à Couchman (Texas) en juillet 1897. Mort à Chicago (Illinois) en février ou mars 1930. « Match Box Blues » Chicago, avril 1927

 

 


 

 

Blind Blake (chanteur et guitariste).

Né Jacksonville (Floride) vers 1895. Mort à Chicago (Illinois) vers 1932.  

« Early Morning Blues », Chicago, septembre 1926

 

 


 

Leadbelly (chanteur et guitariste).

Né près de Mooringsport (Louisiane) le 20 janvier 1889.

Mort à New York le 6 décembre 1949.

« Pick a Bale of Cotton »,

 

 


 

“On a Monday” (Sonny Terry, harmonica)

 

 

 

 

On a Monday I was arrested,

On a Tuesday I was locked up ln jail.

On a Wednesday my trial was attested,

On a Thursday nobody wouldn't go my bail.

 

CHORUS

Yes, I'm all — almost done, yes I'm all,

Almost done — yes, I'm all.

Almost done and I aln't gonna ring them yellow women's door bells.

 

Take these stripes, stripes from 'round my shoulder,

Take these chains, chains from 'round my leg.

Lord these stripes sure don't worry me.

But these chains 'bout to kill me dead.

 

On a Saturday me and my baby went out walkin',

On a Sunday she locked me out of doors.

On a Monday we were settling down a-talklng,

On a Tuesday she pawned ail of my clothes.

 

Bukka White (chanteur et guitariste)

Né à Houston (Mississippi) le 12 novembre 1909. Mort à Memphis (Tennessee) le 26 février 1977.

« Aberdeen Mississippi Blues »

 

 


 

Gus Cannon (chanteur et banjoïste).

Né à Red Banks (Mississippi) le 12 septembre 1883. Mort à Memphis (Tennessee) le 15 octobre 1979.

« Walk Right In », Memphis, 1 octobre 1929

 

 

T-Bone Walker - "See you next time" 

 

Blues-a-suivre.jpg

Publié dans Musique, Blues

Commenter cet article

Bàosylvie anne 06/03/2012 11:51


Phénoménale  la somme de documents collectés et mis en ligne. Ces docs n'ont rien  à voir avec ton blog  politique. Qu'attends tu pour créer, un 2eme blog  ? Tahiti Blues
avec Pierrot  T'en penses quoi ? Arretes de mélanger les basses politiques du fenua avec ces blues sublimes. Moi je m'y perds à force Bises à toi.

N.L. Taram 06/03/2012 19:58



Bonjour Sylvie-Anne,


Je suis content que cette musique te plaise. Je reconnais que c'est assez particulier, de plus ces vieux enregistrements ne connaissaient pas la hi-fi... Pour moi, ce sont les voix qui
m'interpellent.


Quant à la basse politique, tu sais bien que c'est mon déversoir de bile...  Et puis cela fait partie de mon
intérêt pour l'Histoire.