THE LOST BUDGET

Publié le par N.L. Taram

Grosse déception, mon précédent article « Le budget » n’a pas fait recette. Pourtant, j’ai informé, de cet article, une centaine de personnes toutes plus ou moins impliquées par la politique de notre Pays.

Seulement deux commentaires (merci Christian et NHT) et encore pas vraiment de réponse à mes questions. Il est vrai que ce n’était pas simple de répondre alors que les grands partis qui se disputent le pouvoir, sont incapables de prendre des décisions à ce sujet et, surtout, d’informer les électeurs de leurs propositions. Nous avons bien compris que pour ces derniers, le principal est de rependre le pouvoir et que l’intérêt des populations passait au second plan.

Le résultat des élections municipales à Mahina devrait les inciter à réfléchir sur la crédibilité qu’ils ont encore auprès des électeurs.

 

Pendant ce temps « La croisière s’amuse »…

A lire sur Tahiti Presse http://tahitipresse.pf/

 

Photo-officielle-PR-et-Gouv-PF-400x266

 

Ministère du tourisme :

Passons sous silence la petite guerre entre le ministre, le président du CA du GIE tourisme et le directeur de ce même GIE...

La petite hôtellerie ''prise en otage''

Publié le 7 février 2011 à 15:31

    

Ministère de la santé :

Nicolas Bertholon à une conférence sur les récifs coralliens

Publié le 7 février 2011 à 08:53

Comme tout le monde le sait, ce ministre est un spécialiste des récifs coralliens  ???

 

Ministère de l’éducation :

Moana Greig à Bruxelles pour concrétiser ses projets européens

Publié le 3 février 2011 à 07:49

Remise du trophée Label européen des langues au salon Expo langues à Paris

Publié le 7 février 2011 à 08:30 

Enfin, une solution pour lutter contre l'échec scolaire... Orero ????

 

Ministère des finances et présidence du Pays (si, si !) :

G. Tong Sang : ''Donnez-moi une seule raison pour que je démissionne''

Publié le 3 février 2011 à 12:19

Réponse d’un commentateur : « Donnez-moi une seule raison pour ne pas démissionner »

 

Ministère de l’économie rurale :

Après l’école d’ingénieur agronome pour apprendre à planter des taros , les bananes-pomme de terre , la culture bio selon le messie de Mont Thabor , les asticots-engrais , l’huile coco fine à 13.000 fcfp le litre , enfin du sérieux

Une politique agricole sur dix ans pour la Polynésie

Publié le 28 janvier 2011 à 16:17  6 commentaires  

Je ne ferai pas de commentaire, je vous conseille les six proposés par Tahiti Presse…

 

Ministère de la mer :

Un bon point, il a laissé tomber son histoire d’élevage de thon à Hao et a compris que c’était de la « foutaise » (dixit un éminent scientifique lors d’une réunion).

http://tahitipresse.pf/wp-content/uploads/2011/02/Edito-677.pdf

Publié le 7 février 2011 á 17:01  

Il vient de réussir l’exploit de sortir un statut des marins pêcheurs et de leur couverture sociale, depuis le temps qu’ils le demandaient. Reste plus maintenant qu’à trouver la solution pour qu’ils partent à la pêche… et qu’ils ramènent du poisson !

 

Ministère de la reconversion … du ministre (souhaitable !) :

Je ne reviendrai pas sur ses  PAP, PIM, PIL, AUF, TPE, O’VOICE, CARE, CEPIA, ainsi que les câbles internet dans les quartiers, le e-commerce et le décalage horaire  qui devraient être créateur d’emploi…

http://tehoanotenunaa.over-blog.com/article-le-social-en-polynesie-60436949.html

http://tehoanotenunaa.over-blog.com/article-les-rats-2-60334390.html

 

Dois-je continuer avec la ministre du travail qui se baladait en Bretagne lors de la principale grève qui a bloqué l’aéroport pendant plusieurs jours, le ministre de la culture (je passe)…, la ministre de la solidarité (elle a fait beaucoup parler d’elle ces derniers temps), le ministre des sports (je le trouve sympa, mais, à mon avis, inutile), le ministre de l’aménagement (il a l’air de bien faire son boulot), le ministre du développement des archipels (j’ai failli l’oublier, que fait-il ?).

Edouard.jpgReste le vice-président…. Ben oui, jusqu’à maintenant il s’en est assez bien sorti. La reforme communale imposée par l’état sera surement une catastrophe, mais le vice-président, responsable de ce secteur, aura fait le maximum pour faire passer la pilule.

La grande question : Les ministres sont-ils utiles ?

Cela fera l’objet d’un nouvel article…

Publié dans Politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Christian Penilla y Perella 09/02/2011 04:17



ERIC Monod, re bonjour.


 


Dévaluation de la monaie?


Tous ce qui ont beaucoup d'argent l'ont déja mis ailleurs. Ou bien étant prévenus les premiers ils auront pris leurs précaution.


Nous importons 80 % et les 20 % qui restent sont produits et transportés avec de l'énergie venant d'ailleurs. Double pénalité.


Retour à la voile , à la rame , à la charette avec chevaux, à la bicyclette, etc......je sais que cela existe ailleurs.


Retour aux médicaments tahitiens et aux sorciers ne pouvant plus ce payer le médicaments occidentaux, ni un médecin digne de ce nom.


Et j'en passe.


 


 


Nationaliser l'EDT.


Quand on voit la gabgie pour tout ce qui est SEM , ce n'est pas la peine de continuer (Presque quatre ans à la commission des finances , j'ai tout vu et tout compris)


 


Supprimer la TVA? Je vote des deux mains et des deux pieds.


C'est l'impôt le plus injuste , c'est trés facile à comprendre. Si on gagne dix fois plus on ne mange pas dix fois plus de beeteack. Ce qui compte au départ c'est ce d'on ne peut pas se
passer, ce qui permets de rester en vie. Le reste c'est du supperflu.


 


Impôt unique à 20 %?


Voir si dessus. La répose y est.


Un seul exemple : donner 20 % de 100 000 francs; il te reste 80 000 frcs, c'est peu.


Mais si sur 500 000 frcs on te prends 20 % il te reste 400 000 frcs, c'est plus confortable.


 


Etc, etc................................









Christian Penilla y Perella 09/02/2011 02:55



Eric Monot, bonjour.


 


Je te connaissait plusieurs métiers mais pas celui de bucheron.


Tes propositions c'est du travail à la cognée


Tu ne rentres pas dans le détail.



N.L. Taram 09/02/2011 03:41



Bonjour Christian,


Nous serons peut-être obligé d'abattre quelques "aito" pour construire notre nouvel édifice...


Je crois même que l'abattage a déjà commencé... mais c'est un bois très résistant !



N.L. Taram 08/02/2011 20:36



Erick,


Je reprends tes propositions en résumant un maximum
(je participe à des réunions mensuelles sur l’avenir économique et nous avons prévu un planning de 2 ans) :


-Dévaluation importante de notre monnaie.


Il est un fait qu’en dévaluant notre monnaie de 50%, on
peut espérer doubler les durées de séjour des touristes étrangers. Toutefois, le coût de ce qu’on importe doublera aussi et créera de nombreux problèmes compte tenu que nous importons dix fois
plus que nos exportations.


-arrêt immédiat des indexations (pour tous
naturellement).


D’accord, mais nous serons bien obligés de mettre la main
à la poche pour certains spécialistes qui font défaut au Pays.


-nationalisation de l'EDT et plan Marshall pour les
énergies renouvelables.


D’accord, toutefois je suis surpris que tu proposes de
nationaliser EDT et que tu sois pour la privatisation de la téléphonie mobile.


-mise en place d'un impôt unique sur le revenu de 22%
POUR TOUS et diminution massive des taxes à l'importation.


D’accord, même combat sur ce plan et je dirais même
suppression de la TVA, en particulier celle de 10% qui taxe le travail local (une aberration !!).


- investissements publics importants pour les petites
industries, petites hôtelleries, l'agriculture (avec quota très stricte sur toutes les importations alimentaires, fruitières).


Oui, mais cela mérite un débat point par point, en
particulier sur les quotas d’importation alimentaire (ne pas faire les erreurs qui ont déjà été commises par le passé).


- enfin les dépenses publiques pour l'exécutif et le
législatif doivent être ramenées à 30% de ce qu'elles sont actuellement.


Entièrement d’accord….


Si les responsables sont d’accord, je publierai (et te
ferai parvenir) les PV de nos réunions sur l’avenir économique. Tes avis sont très intéressants.


Amitiés


 



Erick Monod 08/02/2011 14:45



Hey Pierre , le Conseil d'Etat vient d'annuler l'initiative que nous avait imposée la" Flèche de Hitia" dont chacun s'accorde à reconnaître l'intelligence , l'ouverture et l'humanisme ..


 


J'ajoute que son regard sur le développement économique et industriel de son pays est tellement étriqué , sectaire et ehnique qu'il a sans doute un franc succés dans les Congrés de son parti (
lorsqu'ils trouvent une cabine téléphonique pour se réunir.... )...


Mais pour le développement d'une Polynésie indépendante par son économie , grace à son tourisme ou à sa pêche - nos deux véritables richesses -que l'on me permette un moment de tristesse , si une
nouvelle génération n'intervient pas ....et très vite.


En fait , Pierre , je ne vois que des solutions radicales , pour en revenir à notre budget .


Mais tellement radicales qu'elles exigeraient une adhésion majoritaire - et c'est sans doute réver :


-Dévaluation importante de notre monnaie.


-arrêt immédiat des indexations ( pour tous naturellement )


-nationalisation de l'EDT et plan Marshall pour les énergies renouvelables


-mise en place d'un impot unique sur le revenu de 22% POUR TOUS et diminution massive des taxes à l'importation


- investissements publics importants pour les petites industries , petites hotelleries , l'agriculture ( avec quota très stricte sur toutes les importations alimentaires, fruitières


- enfin les dépenses publiques pour l'exécutif et le législatif doivent être ramenées à 30% de ce qu'elles sont actuellement .


Mais je rêve, naturellement , et pourtant.....



N.L. Taram 08/02/2011 19:58



Bonjour Erick,


Enfin des réponses à mes questions sur le budget et, même, beaucoup plus.... Elles sont assez proches de mes pensées ; lors d'une précédente réunion de travail sur l'avenir économique (une
montagne à remuer), je disais "ne vous inquiétez pas, nous arriverons par la force des choses, contraint et forcé" (cela ne se passera pas sans dégâts).


Au sujet de la "Flèche de Hitiaa", c'est son problème, je ne me sens pas concerné...


Concernant la "cabine téléphonique" du parti, je peux juste te dire, en tant que responsable financier, qu'elle est estimée à une centaine de millions CFP.