TIURAI ! NOSTALGIE…

Publié le par N.L. Taram

(code recherche : MUSREG) (code recherche : ARTDAN)

Tiurai. Juillet en tahitien, de l'anglais july.

Période de fêtes folkloriques et sportives dérivées des manifestations commémoratives du 14 juillet et les prolongeant de la fin juin jusqu'au début du mois d'août.

Les premières fêtes du Tiurai, organisées simultanément  en  1881  à Papeete, Taravao, Papetoai et Taiohae, «faisaient suite à une longue série de fêtes patriotiques commémorant d'abord l'anniversaire de l'empereur et ensuite l'établissement du protectorat» (Bengt Danielsson : "Mémorial polynésien", tome 3).

 

Tiurai DIP

 

(extrait du DIP – Dictionnaire Illustré de la Polynésie)

 

LE JUILLET POLYNÉSIEN

 

Bora Bora (chant d’accueil) 

 

Chant Paumotu 

 

Ia ora na  

 

Chant d'acceuil 

 

Vahine Tahiti (danse otea) 

 

O Tahiti - Marie Mariterangi

 

Ute (chant) 

 

Faa'a oto atu i te pu 

 

Chant d'adieu 

Pour ceux qui auraient apprécié le Himene Ruau, je vous recommande la page suivante consacrée aux himene
cliquez sur >>>   HIMENE TAHITI

Publié dans Musique, POLYNÉSIE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

SAINT ETIENNE Claude 26/03/2011 08:44



Quand tu nous tiens... Nostalgie


Attention à la déprime à venir



SAINT ETIENNE Claude 26/03/2011 08:21



Bonjour Christian, j'avais deviné cette petite accroche, en réalité 66, c'est mieux. Pas très cultivé pour mes 19 ans, mais ayant déjà "bourlingué" je respectais et regardais les cultures des
pays traversés. Celle-ci vibrait de tout son passé, amour, sensualité, joie de vivre, guerre... Après être allé chez le chinois qui n'était pas loin du front de mer derrière un bar à terrasse qui
faisait le coin, vers la poste je crois, je remontais l'avenue perpendiculaire sur une centaine de mètre(mes souvenirs) et là, il y avait un hotel qui avait quasi en permanence des ballets, en
après midi comme en soirée. Calé dans mon fauteuil, même seul, un rhum coke, cette musique, ces tambours et ses chants suaves... Quel bonheu.... Quel souvenirs



N.L. Taram 26/03/2011 08:38



Bonjour Claude,


Je crois que cela fait du bien quand les souvenirs remontent à la surface...


Pour moi, c'est un flot permament, entre Gauguin et la musique... Parfois je suis très ému !


Ce soir nous avons regardé, avec mon épouse, toute la série des danses de You Tube. La meilleure sélection, c'est celle que je n'ai pas pu afficher sur le blog, il faut cliquer vers une
fenêtre You Tube. Ma compagne n'a pas réussi à trouver la date de cette vidéo.



Christian Penilla y Perella 26/03/2011 01:35



Taram


 


Et ........OUI nos avions en plus vingt ans ! ! !



Christian Penilla y Perella 25/03/2011 22:00



Saint Etienne Claude, bonjour.


 


Je viens d'apprendre que tu étais en Polynésie dans les années 70. A cette époque là le Tiurai était  encore assez traditionnel et il y avait d'excellents groupes de dance.


Tu pouvais te régaler tant les chorégraphies étaient belles. Les filles et les gars dançaient pour le plaisir. Ils communiquaient leur joie de vivre comme un.............
tsunami.


C'est pour cela que j'ai parlé des popaa qui ont vécu cette époque et qui en ont gardé une nostagie. J'en rencontre encore de temps en temps qui sont restés à Tahiti. Ils pleurent une
époque où la vie était plus simple que maintenant.






N.L. Taram 25/03/2011 22:08



Bonjour Christian,


J'ajouterai à ton texte :


"... et où nous avions vingt ans"



SAINT ETIENNE Claude 25/03/2011 08:23



Bravo à voux deux et tous les Polynésiens. Bravo j'aime ce festival revigorant.


Peut être arrangé déjà arrangé à mon époque , ce qui ne plaira pas trop à Christian, j'aimais bien le chéri e ti ié....


(Mauvais ortographe certainement).



N.L. Taram 25/03/2011 08:41



Bonjour Claude,


Rassures-toi, tu étais là au bon moment. Je n'ai pas mis toute la définition proposée par le DIP, voici la suite "Les premières années, le Tiurai fut seulement une courte fête officielle calquée
sur les réjouissances métropolitaines....".


Donc si le Tiurai est devenu le ressemblement de ce genre de festivités, à l'époque ces "loisirs" étaient permanents et un peu partout. Souviens-toi du texte de Gauguin qui parle des danses et
chants près de son faré :


http://tehoanotenunaa.over-blog.com/article-paul-gauguin-3-53289796.html



Christian Penilla y Perella 25/03/2011 08:06



Taram


 


Il parait que mon grand père maternel est sur cette photo. C'est Ben Danielson qui me l'avait dit.


Je suis incapable de le retrouver.



N.L. Taram 25/03/2011 08:25



Christian,


Malheureusement l'original en ma possession est de petite taille, même si on l'agrandit, on ne verra pas mieux... Je vais rechercher un original plus grand.



Christian Penilla y Perella 25/03/2011 08:01



Taram


 


Ton choix est excellent.


 


Gilles Hollande , Coco et quelques autres avaient été  les élèves de l'extraordinaire Madeleine Moua, il ne faut pas l'oublier.


C'est Madeleine Moua qui a fait revivre le folklore et la danse  tahitien.



N.L. Taram 25/03/2011 08:24



Christian,


J'avais d'abord publié une vidéo du Heiva de Bora Bora qui était très détaillée, mais elle a été enlevée car "pas d'autorisation" pour la publier sur mon blog. Toutefois j'ai rajouté le lien et
on peut la visualiser directement sur You Tube. J'attends ma compagne pour savoir la date.


Je me suis donc rabattu sur Gilles Hollande, c'est bien mais c'est le début de la sophistication....



Christian Penilla y Perella 25/03/2011 04:17



Taram


 


Ton choix est un feu d'artifices.


 


Comme c'était beau lorsque ce n'était pas sophisfiqué et dénaturé comme aujourd'hui..


Maintenant c'est souvent bien différent. C'est souvent plus commercial. L'année dernière dans un hotel côte ouest j'ai assisté à des spectacles qui se disaient tahitiens, j'avais honte de
ce l'on nous montrait. On se croyait dans un autre pays que la Polynésie.


Ce que j'ai vu était du n'importe quoi.


 


Une dame tahitienne présente, d'un âge certain, m'a fait la réflexion: C'est à pleurer, qu'est ce que l'on est devenu ?


 


Cette page va émouvoir les anciens popaa et polynésiens des années 60 à fin années 70.



N.L. Taram 25/03/2011 05:25



Bonjour Christian,


J'aurais aimé trouver une vidéo des danses du Tiurai plus ancienne, mais celle-ci est intéressante car elle résume bien les différents types de danse avec des explications courtes et
compréhensibles par nos lointains lecteurs. Enfin, elle reste très proche de la tradition...