VICTOIRE DE LA DEMOCRATIE

Publié le par N.L. Taram

Place-Tarahoi.jpg

 

Il aura fallu deux jours de débats pour que la démocratie en Polynésie sorte vainqueur.

Malgré les exécrables statuts  imposés par l’état français*, les polynésiens se sont enfin retrouvés pour gouverner « ENSEMBLE » notre fenua.

J’espère maintenant que l’état français qui a toujours pratiqué outre-mer sa devise « diviser pour régner », acceptera notre nouvelle entente cordiale.

 

Reprenons les résultats des élections territoriales de 2008 (comme nous le rappelle souvent le président Tong-Sang) :

-         Liste To Tatou Ai’a (Tong-Sang)…… 45,36% des suffrages exprimés

-         Liste U.P.L.D (Temaru)……………… 37,38%            «             « 

-         Liste Tahoeraa (Flosse).……………..  17,26%            «             « 

Depuis le 9 Avril 2010, le pouvoir est enfin partagé de façon démocratique :

-         Président du Pays………….….….. Gaston Tong-Sang (TTA)

-         Président de l’Assemblée…….…..  Oscar Temaru (UPLD)

-         Vice-président du gouvernement…. Edouard Fritch (Taoheraa).

democratie1

Reste maintenant à ces trois groupes, le problème de la répartition des différents postes du bureau de l’assemblée et des responsabilités dans les commissions, sans oublier de faire participer les dissidents des petits groupes et non inscrits.

Nous devrons rester vigilants et ne pas hésiter à sanctionner les élus qui prendraient des initiatives afin de faire capoter cette entente.

Compte-tenu de sa longue expérience de la politique et du pouvoir, les conseils du sénateur et représentant Gaston Flosse seront toujours les bienvenus…

 

Aristote.JPG

*Petit rappel :

-         Le statut 2004 nous a été imposé par la ministre Outre-Mer, Madame Girardin, début 2004 et sans demander l’avis de notre assemblée.

-         Ce statut a été modifié (loi électorale) « en catimini » par le ministre Outre-Mer, Monsieur Estrosi, en février 2007 (ajout d’un article concernant la Polynésie, à la loi statutaire de Saint Barthelemy)

-         La modification statutaire 2007 proposée par le ministre Estrosi, nous a été imposée malgré l’avis défavorable de notre assemblée (44 voix contre sur 57 représentants).

 

 

Qui a dit « ENSEMBLE TOUT DEVIENT POSSIBLE » ?

Ensemble nunaa maohi

Publié dans Politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

christian Penilla y Perella 12/04/2010 04:28



           Ensemble tout devient possible ? Dans un contexte normal c'est .......OUI . Mais quand certains dés sont déja pipée il faut être d'un
optimisme inoxidable pour avoir quelque espoir . Longue vie à nous tous si l'espoir fait vivre .


          Mardi matin ce 12 avril , première épreuve ..........s'ils arrivent à faire le quorum .


     Depuis 2004 le seul espoir est que ce fond de nationnalisme polynésien  coalisent  tous les partis politiques et que seul l'intêrret général les
unissent pour le bien du pays  . ................On a bien le droit de réver ! ! ! !


   Ne jamais oublier , pour qu'il y ait un corrompu il faut en premier un corrupteur . Suivez mon regard .......... D'où vient la pagaille actuelle ? C'est bien à cause d'un statut
tordu imposé par la métropole , contre le grés des élus locaux .



N.L. Taram 12/04/2010 06:04



Bonsoir Christian,


Je vois avec satisfaction que toi aussi tu ne désespères pas malgré tout les clignotants défavorables.


Rappelles-toi bien cette phrase que j'ai écrite : "Nous devrons rester vigilants et ne pas hésiter à sanctionner les élus qui prendraient des initiatives afin de faire capoter cette entente." j'espère que les élus la liront et retiendront cet avertissement... Je regretterais que les élus sérieux et honnêtes qui sont la grande majorité, soient
mis dans le même panier que cette poignée de vendus et de corrompus !


 



christian Penilla y Perella 11/04/2010 13:05



           Il faut croiser les doigts des mains et des pieds pour que l'Etat français ne foute pas encore la merde .
Depuis 2004 il ne cesse de le faire les résultats n'étant pas de son goût .  


        Pouvana'a a Oopa disait : la France a deux principes : Diviser pour régner et la raison du plus fort est toujours la
meilleure . Alors croisons les doigts .



N.L. Taram 11/04/2010 21:05



Bonjour Christian,


J'informe tout mes correspondants que je n'ai pas perdu la tête : je suis sans illusion, je sais que tout les ingrédients sont réunis pour déboucher une fois de plus, sur une belle pagaille... Et
alors, que faire !


Que les élus représentants qui viendront me lire, prennent cet article comme un avertissement


I HAVE A DREAM...