MES ÉLUCUBRATIONS

Publié le par N.L. Taram

D’après Larousse : Production déraisonnable, absurde, issue de recherches laborieuses ; divagation, extravagance : On ne peut pas prendre au sérieux ses élucubrations.
 
D’après Wiktionnary : (Péjoratif) Réflexion laborieuse. -Note : S'emploie surtout de manière ironique pour souligner un résultat prétentieux, peu convainquant, dérisoire ou franchement ridicule.

ÉLUCUBRATIONS LITTÉRAIRES
(entres autres)
ÉLUCUBRATIONS POLITIQUES
(entre beaucoup d'autres)
ÉLUCUBRATIONS HISTORIQUES

ÉLUCUBRATIONS MUSICALES

ANTOINE - LES ELUCUBRATIONS
- SCOPITONE 1966
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article