ÉLECTORALISME

Publié le par N.L. Taram

Palais présidentiel

Bâtiment de la Présidence - Polynésie française

Soutien à l’emploi : la loi est adoptée, l’opposition dénonce de possibles dérives électoralistes

PAPEETE, mardi 6 août 2013 – La loi du Pays relative aux contrats d’accès et de soutien à l’emploi (CASE) a été adoptée par 46 voix pour et 11 contre, en ouverture de la première séance de la session administrative.

...................

Pour le représentant UPLD Richard Tuheiava ce dispositif présente des risques de dérive électoraliste, ...

 

http://www.tahiti-infos.com/Soutien-a-l-emploi-la-loi-est-adoptee-l-opposition-denonce-de-possibles-derives-electoralistes_a80542.html

 

----------o----------

 

Monsieur le sénateur "le plus jeune de France" trouve que les décisions du gouvernement sont électoralistes. Il a donc déposé des recours en Conseil d'État contre 5 décisions récentes.

En effet, il a tout à fait raison, un gouvernement issu d'une assemblée élue démocratiquement ne doit pas :

- tenir ces promesses de campagne électorale,

- faire des journées portes ouvertes pour écouter les doléances de la population,

- proposer et faire voter des lois et délibérations qui vont dans le sens de la solidarité, pour l'aide à ceux qui ont perdu leur emploi, pour les SDF, pour les nombreuses familles qui vivent depuis des années dans des bidonvilles,

- nommer des personnes compétentes à la tête des services et établissements publics,

- entreprendre des réformes urgentes et indispensables dans les secteurs de la santé, de l'éducation, de l'économie et des finances, du tourisme, de l'emploi,... etc.

 

Toutes ces actions sont "électoralistes" car si elles donnent les résultats attendus par les électeurs qui ont voté pour cette majorité, et aussi appréciés par les électeurs qui ont voté contre, cela va favoriser ce gouvernement pour les élections suivantes.

 

UNE MAJORITÉ QUI PREND DE BONNES  DÉCISIONS POUR LA POPULATION DANS UN BUT ÉLECTORALISTE, C'EST SCANDALEUX !

 

Elle devrait prendre exemple sur le gouvernement précédent et sa majorité :

- avoir la foi dans une vie future et meilleure...

 

----------o----------

 

           Baron noir3

 Extrait de "LE BARON NOIR", Yves Got et René Petillon

 

Heureusement que l'opposition veille, notre sénateur "le plus jeune de France" a pris de bonnes décisions qui ne seront pas appréciées par la population, principalement les plus démunis, et cela n'est pas du tout ÉLECTORALISTE.

N'a-t-il pas déclaré : qu’avec les délais habituels du Conseil d’État, les dispositifs d’aides à l’emploi de la nouvelle majorité ne pourront au mieux «être mis en place qu’en juin 2014, après les municipales» (source Tahiti-infos).

 

Un bon point pour l'UPLD/TAVINI, il fait le maximum pour ne pas être élu aux prochaines échéances. On ne pourra pas lui reprocher de faire de l'ÉLECTORALISME.

 

Publié dans Politique

Commenter cet article

Gédéon 13/08/2013 20:41


Cher ami,



Vous avez la dent dure! Le traiter de menteur?


Richard Tuheiava, notre jeune' sénateur,


Est sans conteste le moins âgé de France,
Même si, pour l'aplomb et pour l’outrecuidance
Il peut en remontrer à plus d'un vieux briscard,
Il comprendra bien vite un jour, tôt ou tard,
Lorsque son auditoire aura appris à lire


Entre les lignes floues de ce qu'il cherche à dire,


Que, pour que la valeur fasse fi des années,


Il convient avant tout d'être une âme bien née,


Comme de Monsieur Corneille, nous l'avons appris.


Même si, comme Richard, il n'est pas maohi,


Son Rodrigue a du coeur, c'est un vrai aito,


Avec de vraies boules, pas un collier d'grelots!


Allons! Un peu de sérieux, Monsieur le Sénateur,


Comme le pape Jean Paul, "Allez! N'ayez pas peur..."


Ne ratiocinez point, parlez franc, soyez vrai,


Vos électeurs ne sont point tous ânes qui braient!


L'avocat que vous êtes sait bien le poids des mots


Et doit donc s'interdire le moindre quiproquo.


Méditez sur ces lignes de peur qu'un de ces soirs


Un électeur déçu, rongé de désespoir,


Se prenant pour Rodrigue, caché dans un couloir,


"A quatre pas d'ici vous le fasse savoir".


Gédéon

N.L. Taram 13/08/2013 21:17



Bonjour Gédéon et merci pour ton poème.


Son recours au conseil d'état, pose problème.


C'est vrai que not' jeun' sénateur est ambigu


Souvent lors de ses  nombreus' visit' à l'ONU.


Ce qui me console, c'est qu'il était financé


Par ces naïfs de contribuables français.