J. J. CALE

Publié le par N.L. Taram

Une petite réédition d'un article paru en mars 2013 sur J.J. CALE.
Voilà encore un musicien que mes amis Christiane et JeanJo m'ont fait découvrir. En plus, ils m'ont laissé leurs disques à leur départ...

 

 

J.J. Cale, de son vrai nom John Weldon Cale, est un auteur, compositeur, interprète et guitariste américain, né le 5 décembre 1938 à Tulsa, en Oklahoma. Ses initiales « J.J. » lui furent attribuées à ses débuts par le patron d'un cabaret pour le différencier de John Cale (membre à l'époque du groupe The Velvet Underground).

………….

 

JJ CaleMusique

 

Sa musique est qualifiée de country-blues ou country-rock. Il est le principal initiateur du « Tulsa sound » (son de Tulsa) et sa musique est souvent qualifiée de laid back en référence à son jeu de guitare très inspiré et décontracté, ainsi qu'à sa voix marmonnée.

Il est connu pour sa simplicité et son accessibilité et l'on prétend pouvoir encore le rencontrer jouant seul au fond d'un bar accompagné seulement de sa guitare.

Il a beaucoup influencé les artistes des années 1970 et 1980, notamment Mark Knopfler dans son jeu de guitare et sa façon de chanter, ainsi qu'Eric Clapton, qui a d'ailleurs repris plusieurs de ses chansons (After Midnight, Cocaine, I'll Make Love To You Anytime et plus récemment Travelin' Light). En 2006 il enregistre avec Eric Clapton Road to Escondido où il signe la plupart des titres.

Beaucoup d'autres artistes de grand renom ont puisé dans le répertoire de J.J. Cale : Lynyrd Skynyrd, Santana, Freddie King, Chet Atkins, Widespread Panic, Jerry Garcia Band, Seldom Scene, Bill Wyman, Jimmy Gordon, Dr Hook, Waylon Jennings, Clarence Gatemouth Brown, Bryan Ferry, Kansas, Cissy Houston, Maria Muldaur, Randy Crawford, Johnny Cash, John Mayall, The Tractors, Poco et beaucoup d'autres encore, comme en France Francis Cabrel.

Cale est l'un des personnages principaux du roman Visas Antérieurs de Luc Baranger paru aux éditions Gallimard en 1996.

…..

J.J. Cale. (2012, février 5). Wikipédia, l'encyclopédie libre. Page consultée le 06:07, mars 24, 2012 à partir de http://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=J.J._Cale&oldid=75172866.

 

  

JJ Cale  and Eric Clapton -After Midnight

 

 


 

 JJ Cale and Leon Russel - Going Down

 

 


 

 JJ Cale & Leon Russel - Roll On & No Sweat

 

 


 

 JJ Cale - Cocaine

 

 


 

 JJ Cale - Devil In Disguise (studio live)

 

 


 

 JJ CALE - Mamma Don´t

 

 


 
Je vous recommande aussi ces deux albums :
 
JJ CALE – The very best of ...
“Cajun Moon”
 
 
 
 
JJ CALE & ERIC CLAPTON – The Road To Escondido
“Three Little Girls”
  
 
 
En s’inscrivant sur deezer.com, vous pouvez écouter le disque en entier.
 

 

Publié dans Musique, Blues

Commenter cet article

corinne 26/11/2014 09:23

Merci Pierre hihi, j'écoute, super !!! Je te fais confiance pour tes tris de bonne musique :) Biz

N.L. Taram 26/11/2014 18:22

Merci GG,
je ne doute pas de ton amitié, ainsi que des autres amis virtuels, mais les partis de belote me manquent... Ceux qui ont connus la période1977/87 où j'habitais à Mahina, pk12, savent de quoi je parle. Mais ainsi va la vie !

JOYON Gérard 26/11/2014 13:53

Tous tes amis ne sont pas partis !
Moi j' t'aime bien tu sais.(sourire)
En plus je partage tes posts !
Alors arrête de dire des choses comme cela, l'pierre.
Faaitoito,Ia ora te hoa.

GG

N.L. Taram 26/11/2014 09:42

Bonjour Corinne,
tous mes amis sont partis (certains même définitivement) ou travaillent et je ne les vois plus. Mais il me reste la musique....
à bientôt sur le net.

Pierre Carabasse 24/03/2012 08:23




J. J. CALE que j'ai découvert en 1978 grâce à mes amis JeanJo et Christiane...




qui m'ont laissé tous leurs disques à leur départ...