Les cobayes de la république for ever

Publié le par N.L. Taram

Etat-major-CEP.jpg

 

Tavini entête

Papeete, le vendredi 3 septembre 2010

 

 

Les cobayes de la République

 

 

Pas de retour aux urnes avant 2013 ? L’hypothèse est avancée à Paris et pourrait se confirmer à l’occasion de la rencontre prévue avec Mme Penchard. Car, dit-on là-bas, à quoi cela servirait-il de voter en 2011 si c’est pour retrouver les mêmes ?

 

Ce surprenant et bien stupide raisonnement est autant valable pour 2012. Pourquoi se déranger à l’élection présidentielle si c’est pour toujours retrouver les mêmes : Le Pen, Morin, Bayrou, Royal, Sarkozy, Aubry, Woerth, Bettencourt et on en passe.

 

Le but premier de la réforme attendue, c’est le retour à la stabilité grâce à une majorité solide pour sortir enfin le pays du désastre. Ce n’est pas en 2013, en si peu de temps, qu’émergera la nouvelle vague des futurs leaders politiques du pays. Conserver le statu quo, c’est aggraver la situation des plus démunis, c’est se moquer de ceux qui perdent espoir. Il y a urgence. La détresse n’attendra pas.

 

La Polynésie ne peut pas poursuivre 2 années de plus avec un gouvernement sans majorité. C’est l’enfoncer davantage dans le chaos. Au final, c’est encourager un énième renversement du gouvernement. Paris sait tout cela. Le but serait-il de mettre le fenua ma’ohi sur les genoux pour mieux le tenir et redorer le rôle de sauveur de l’Etat ?

Bombe 

A Paris, la priorité n’est pas les Polynésiens mais que la Polynésie reste française. Il ne suffit pas de revoir le mode de scrutin, il faut surtout laisser le temps aux autonomistes de se rassembler : 3 années ne seront pas de trop, 2012 pourrait  bien servir de test. Nous sommes toujours les cobayes de la République.

 

Publié dans Politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

christian Penilla y Perella 07/09/2010 20:35



Que feraient ils pas pour contrer les indépendantistes ?


Nous avons déja tout vu , ils vont nous re servir les plats jusqu'à écoeurement .


Ils ont utilisé le pays à leur fin et nous laissent une épave . Sûr que ceux qui ont profité du système ne seront pas d'accord mais cela ne sortira pas tous les autres du fossé et ils sont trés
nombreux et même la majorité .



christian Penilla y Perella 07/09/2010 08:22



taram


 


Il faut être un doux réveur pour croire que nous vivons en démocratie . La France a toujours fait ce qu'elle veut , comme elle veut et quand elle le veut .Point barre .


Elle demande un avis c'est pour le principe et surtout la forme , aprés elle fait sa cuisine . Allez sur Google du Haut Commissariat et vous aurez tout compris . Il est urgent de sauver le soldat
GTS . Ils ont grand espoir que les autonomistes se ressésissent d'ici 2013 .


Ils sont même capable de se reservir de Gaston Flosse .


 Ils sont même aussi  forts que le Pape , rétablir une virginité .  



N.L. Taram 07/09/2010 08:41



Christian,


Tu veux dire transformer GF en "pucelle d'Orléans"... Miracle !!!