LA POLYNÉSIE SE RÉVEILLE

Publié le par N.L. Taram

"L'État français n'avait guère consulté ses citoyens, quant aux essais de Moruroa et à leur impact négatif sur la vie polynésienne. La responsabilité des citoyens français reste pourtant entière, quant à l'avenir de la Polynésie" ("TAHITI APRÈS LA BOMBE Quel avenir pour la Polynésie ?" sous la direction de Jean Chesneaux - Éditions L'Harmattan)

LA POLYNÉSIE SE RÉVEILLE
100 milliards de Fcfp réclamés à l’État pour l’indemnisation des essais nucléaires en Polynésie
NOUS MENTIRAIT-ON ?
 
Quelques citations :
 
- Le général Thiry,en avril 1963 ( "De l'atome à l'autonomie" page 40) « si les projets actuels devaient cesser, ils seraient remplacé par d’autres ».
 
-Le discours du général de Gaulle, en septembre 1966 (à lire sur le livre « De l’atome à l’autonomie » page 210), je citerai juste sa dernière phrase « Je quitterai enfin le Territoire plus convaincu que jamais qu’en échange, la France a envers ce Territoire de grands devoirs et la résolution de les remplir ».

Commenter cet article

JOYON Gérard 22/11/2014 14:56

Merci PIERRE de parler de ce combat que nous menons depuis des années.
Afin que l'Etat reconnaisse toutes les conséquences et agisse en fonction.
Que ce put.. d'ETAT cesse de mépriser travailleurs populations et trahir ses soldats!
Gérard

N.L. Taram 22/11/2014 18:44

Bonjour Gérard,
je pense que l'erreur de notre majorité actuelle, c'est de réclamer une somme d'argent (cela s'appelle "prostitution"). Non, il faut par contre exiger que l'état tienne ses promesses des années 1960 et nous aide à entreprendre du "PRODUCTIF". Bien sur cela a un coût, mais ne retombons pas dans la facilité de l'époque de l'économie de garnison. LA SUBVENTION EST ANTI PRODUCTIVE.